Comme vous le savez, Patrick d’Hondt, dit « Tepa », s’en est allé jeudi dernier.
Ci-joint un portrait pour la circonstance.

Certes, ses émissions étaient de qualités inégales (invités pas toujours pertinents…) mais l’interviewer s’est toujours montré extrêmement ouvert et sympathique.
Et son parcours, venant du « naïf » UPR pour évoluer vers le Nationalisme, fait écho chez moi…

Aussi, je n’ai jamais senti aucun mépris chez cet homme, beaucoup de curiosité au contraire.
Il a donc joué un rôle important ces dernières années, ne serait-ce que pour nous faire découvrir toutes ces personnalités « borderlines ».

Le travail a été fait avec sincérité, assurément.
Les enregistrements de ses émissions existent, pour la postérité, c’est le principal.
Après, chacun fera son marché évidemment…

Bon dimanche à tous.
projetKO

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :