L’identité du second terroriste a du mal à sortir, pourtant elle semble connue, il s’agirait d’Abdel Malik P.  Les enquêteurs auraient retrouvé une carte d’identité au nom d’Abdel Malik P. lors d’une perquisition au domicile familial d’Adel Kermiche (Photo ci-dessus), l’égorgeur déjà identifié. La police soupçonne fortement d’avoir ainsi mis la main sur l’identité du deuxième homme, bien qu’ elle attende encore des résultats d’analyse ADN. Cet individu a 19 ans. Selon certaines sources il est né à Aix-les-Bains, en Savoie. Selon d’autres sources il serait né à Saint-Dié dans les Vosges. Selon les uns son casier judiciaire serait vide ce qui aurait retardé l’identification, ses empreintes n’étant pas enregistrées dans le fichier de la police, selon les autres il aurait fait l’objet d’une fiche S. Il est surprenant que cette identification prenne autant de temps . Les deux criminels ont enregistré leur abomination, ainsi que l’indique sœur Danielle qui s’est échappée de la tuerie (vidéo ci-dessous). L’enregistrement de se meurtre rituel islamique se trouve  vraisemblablement entre les mains des enquêteurs. 

Quant à la seconde victime de ces deux barbares islamiques, sa vie ne serait actuellement plus en danger.

Selon Le Monde, qui a eu accès aux pièces du dossier [Ah bon? ndlr], le juge considérait que le jeune homme était dans « une démarche d’insertion », après deux départs avortés vers la Syrie. (Source: L’Express)

Quand donc les juges anti-terroristes prendront-ils conscience qu’un musulman applique la taqiya, c’est-à-dire la dissimulation et le mensonge, envers les non-musulmans ?

Nouvelles entraves à l’information ?

A signaler que le Monde et BFM TV, entre autres, ont décidé de ne plus diffuser la photo des auteurs des attentats. On se demande bien pourquoi, si ce n’est pas pour faire encore obstruction à l’information ? Les rédactions de ces deux médias sont moins délicates lorsqu’il s’agit de mettre au pilori ceux qui ne sont pas politiquement corrects. 

Entre l’impossibilité de mettre des visages sur les terroristes islamiques et la lenteur étrange à identifier le second terroriste, des consignes pour mieux dissimuler les informations sur les dangers qu’encoure la population française du fait des islamistes, ne seraient-elles pas en train de s’appliquer? Cela est à mettre en corrélation avec la demande à Sandra Bertin, la chef de la vidéosurveillance de Nice d’effacer toutes les vidéos qui ont enregistré la virée meurtrière du terroriste islamique tunisien à Nice.

Beaucoup d’autres informations sont de plus en plus passées sous silence comme le pays d’origine de la famille des terroristes, lorsque ceux-ci sont nés en France, d’origine étrangère.


Saint-Etienne-de Rouvray : Le témoignage… par sudpresse

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :