Ignace - Le boxeur Gilet jaune risque gros
Ignace – Le boxeur Gilet jaune risque gros

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 commentaires

  1. Alexandre Sanguedolce says:

    Célérité de la Justice, plus complaisante avec les voyous des cités

  2. Je n’en démords pas. Ce boxeur providentiel était en service commandé et complice de la flicaille. C’est de l’intox pure. Sur les vidéos on le voit sortir des rangs des flics et ensuite y retourner. Il joue la comédie et les peines encourues sont du pipeau pour intimider les vrais GJ. D’ailleurs il n’en portait pas le jour de son exploit de gilet jaune.
    Les autres gendarmes à quelques mètres ne sont pas intervenus lors de la petite séance de boxe, alors qu’ils auraient pu le sécher en 30 secondes. Intox. Judas!

  3. Alexandre Sanguedolce says:

    Très étrange aussi qu’il n’ait pas été interpellé sur le champ.

  4. Sancenay says:

    S’il y avait eu montage, Dettinger ne se serait pas immédiatement repenti avec une émotion mal contenue .Ce serait vraiment un peu trop subtil comme montage.Il semble avoir d’abord voulu défendre “la veuve et l’orphelin”. Puis dans la grande confusion qui régnait sur le pont , il a craqué,assurément, mais pas davantage que le commandant de Toulon qui s’est acharné ( à cinq) sur le manifestement très faible gilet jaune étalé sur le capot de voiture.
    Pour l’autre personne , ce commandant a prétendu qu’il tenait un tesson de bouteille, ce qu’on ne pouvait pas voir sur les images floues, mais la personne en question était de toute façon déjà sous bonne garde : donc là aussi l’attitude du commandant n’est pas forcément “pure laine”. )
    Quoiqu’il en soit , depuis le début c’est au pouvoir de neutraliser toutes les violence par une réponse adéquate à des revendications plus que légitimes.Or il ne fait que répondre par des approximations quand il ne s’agit pas de tromperies , et pire, par des insultes réitérées sans cesse.
    Quoi de moins étonnant qu’un pouvoir de cette engeance révolutionnaire nihilo-mondialiste joue avec la vie de ses administrés, gilets jaunes, comme forces de l’ordre.Pour lui la vie des uns comme des autres n’est qu’une “ressource” – abondante au demeurant – parmi d’autres. Elle n’ a rien de sacré. C’est là que se situe le fond de tout le problème soulevé par cette nécessaire jacquerie.
    Mais le dire , c’est déjà être mis hors débat, frappé de l’étoile à la mode de Paris : blanche celle-ci.

  5. Daniel Daflon says:

    La “justice” est à deux vitesse dans ce pays: Il y a celle des riches et puissants, appuyée par leurs brutes en uniforme qui peuvent tabasser les pauvres sans risque et sans contrainte, et celle qui condamne les pauvres pour avoir riposté.
    A bas macron, le nouveau Ceaucescu.

  6. Alexandre SANGUEDOLCE says:

    Il faut qu’il ait confiance en la justice de ce pays. Ben alla est en liberté, Jawaouad le logeur des criminels du Bataclan est libre, les fichés S ne sont pas en préventive, alors pourquoi Dettinger irait en tôle préventivement, il ne va pas s’enfuir dans une caravane.

  7. Kerneilla says:

    la préventive est faite, me semble-t-il pour les dangereux, ou ceux qui risquent de s’enfuir; est-ce le cas pour ce monsieur? manifestement pas, puisque son acte était ponctuel, et qu’il s’est livré de lui-même; alors la police et la justice sont-ils majoritairement du côté du “mur des cons”, c’est à dire intolérantes à la Liberté, l’Egalité et la Fraternité…

  8. lucroger says:

    Castaner est un ancien premier couteau d’un mafieux célèbre par ici .
    il utilise donc au plan national comme d’autres localement les forces de police à la place du Sac ou des pelotons rouges…
    Ce qui est plus dangereux c’est que l’on essaie de nous expliquer que ce n’est pas le cas et que des français croient l’équipe actuelle de bonne foi.
    Savez vous qu’en sus du salaire nous touchons des primes et que pour le gilets jaunes celles-ci ont été renforcées. il faut grouper les photos et exposer la dérive parfois commandée parfois naturelle des flics qui hélas n’est pas d’aujourd’hui. mais aujourd’hui il ya les telephones portables.. qui aurait entendu parler de Benalla si les faits ‘étaient produits en 1968 ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

23 % 27.040 € manquants

7960 € récoltés / 35.000 € nécessaires
Mis à jour le 15/11/2018

Il nous reste cependant 27.040 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !