Aujourd’hui 22 novembre 2016, Manuel Valls est venu au secours d’un président de la République pris dans la tourmente. François Hollande est en effet accusé d’avoir divulgué à la presse des documents « secret défense » concernant un projet d’attaque en Syrie.

Interrogé à l’Assemblée Nationale par le député Les Républicains Georges Fenech sur une possible destitution du chef de l’État, le premier ministre l’a joué Il faut sauver le soldat Hollande !

« Je n’admets pas […] que l’on se prête une nouvelle fois, ici dans vos rangs, à la mise en cause délibérée et systématique du chef de l’État, de sa personne et donc des institutions », a déclaré M. Valls. « Le président de la République est le chef de l’État, élu par les Français, par le suffrage universel et cela, que vous le vouliez ou non« .

Et moi. Et moi. Et moi, a-t-il continué…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

49 % 20 280 € manquants

Il nous manque 20 280 € pour boucler 2022 !

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :