Dans une dépêche publiée le 28 juin par l’AFP au sujet du refus de l’UEFA d’organiser une minute de silence pour les 49 morts et les autres victimes de la tuerie d’Orlando (Floride), l’auteur termine en indiquant que cette tuerie est celle qui a fait le plus de morts par arme à feu aux Etats-Unis.
L’auteur de cette dépêche n’a pas suffisamment étudié l’histoire des Etats-Unis.
Rappelons les principales guerres ayant eu lieu sur le sol des Etats-Unis, il y eu:
1) La guerre d’indépendance américaine (1776-1783): 25 000 chez les « insurgés » américains, 24 000 chez les Britanniques
2) La deuxième guerre d’indépendance (1812-1815): un peu moins de 4 000 morts en tout (total des morts des Etats-Unis et du Royaume-Uni)
3) La guerre de Sécession (1862-1865), entre 620 000 et 752 000 morts pour l’ensemble des deux camps (sudistes et nordistes).
Or, beaucoup de ces morts ont été tués par arme à feu.
Donc, la tuerie d’Orlando (49 morts) est très loin d’être la tuerie par arme à feu la plus meurtrière des Etats-Unis. Peut-être l’attentat terroriste par arme à feu le plus meurtrier de l’histoire des Etats-Unis, mais certainement pas la tuerie par arme à feu la plus meurtrière de cette histoire.
G. Paume

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Pour Noel,

offrez à vos proches un abonnement

à la revue de CIVITAS !

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, un excellent numéro, est le dernier sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :