otan-serbie-bombes-MPI

Le 24 mars 1999, les bombardiers et les navires de guerre de l’OTAN commençaient à semer la mort sur le territoire serbe. Pendant 78 jours, cette coalition des plus puissantes armées du monde allait frapper la Serbie sans mandat de l’ONU. Le bilan de cette ingérence militaire des Américains et de leurs laquais européens dans les affaires yougoslaves fût de 2.500 à 3.500 morts et 12.500 blessés parmi la population civile et 1.031 morts et 5.000 blessés dans les rangs de l’armée et de la police serbes.

A la suite de cette entreprise de désolation, la mise en place de la « Mission d’administration intérimaire des Nations unies » (MINUK) et de la Kosovo force (KFOR)  a provoqué la fuite de la province du Kosovo de plus de 200.000 Serbes, Monténégrins, Roms et autres non-albanophones.

OTAN_SERBIE_1_MPI

C’est fort du soutien de l’Occident que le Kosovo finit par proclamer unilatéralement son indépendance par rapport à la Serbie en février 2008. Le Kosovo, cette terre historiquement serbe et chrétienne (orthodoxe) qui, sous le joug de l’empire ottoman, a subi une colonisation de peuplement d’Albanais turcisés et islamisés, est aujourd’hui devenu, par la grâce de l’OTAN, un Etat islamo-maffieux.

Ces mêmes Américains et leurs habituels larbins européens poussent aujourd’hui des cris d’orfraie face au rattachement totalement pacifique, via un référendum dont les résultats parlent d’eux-mêmes, de la Crimée à la Fédération russe…

Baudouin Lefranc

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :