Voici encore une illustration des collusions maçonniques. Le 18 janvier, plusieurs loges du Grand Orient de France organisaient à Lyon un colloque en partenariat avec Médecins du Monde, la Ligue des Droits de l’Homme, le Forum Réfugiés, Culture pour Tous, SINGA (espaces de rencontre entre réfugiés et demandeurs d’asile) et la CIMADE.

Ce colloque avait pour thème : “Ville, migrations, intégrations”. Autant dire que l’objectif était de favoriser la propagande et des collaborations pour renforcer l’immigration de grand remplacement.

Et parmi les deux intervenants, l’un a retenu notre attention. Homayoun Alizadeh… Inconnu en France, voilà quelqu’un dont la présence est très révélatrice.

Né à Zurich (Suisse) en 1952, après des études primaires et secondaires en Iran et des études universitaires à Vienne (Autriche), il a travaillé pour Amnesty International de 1976 à 1981. Ensuite, de 1982 à 1987, il a présidé le Comité autrichien de défense des droits de l’homme en Iran.

On le retrouve, de janvier 2012 à décembre 2013, à la tête de de la section d’appui aux missions de paix et d’intervention rapide de la Division des opérations sur le terrain et de la coopération technique du Haut Commissariat aux Droits de l’Homme (HCDH), basée à Genève et dépendant de l’ONU.

En mai 2014, il a quitté l’ONU et travaille depuis au ministère fédéral autrichien de l’Intérieur, à l’Office de l’immigration et de l’asile.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

La 4ème Fête du Pays Réel se déroulera sur deux jours, les samedi 28 et dimanche 29 mars 2020.
Achetez dès maintenant votre ticket d'entrée !
Gratuit pour les moins de 12 ans

Les commentaires sont fermés