africains-lgbt

Le nombre de demandes d’asile introduites en Belgique pour homosexualité a triplé en cinq ans, passant de 376 en 2009 à 1.070 en 2014, selon les chiffres du Commissariat général aux réfugiés et apatrides (CGRA).

La majorité des immigrés qui ont tenté d’obtenir l’asile  l’an dernier au motif d’être des homosexuels persécutés étaient des Africains et provenaient du Sénégal, du Cameroun, de Mauritanie, du Togo et de Guinée.

Sur les 843 dossiers traités par le CGRA en 2014, 295 ont été régularisés, soit 34,9% .

«Le principal motif de refus est le manque de crédibilité générale de leur récit. Les déclarations des demandeurs ne correspondent pas toujours à la situation prévalant dans le pays d’origine ou manquent de cohérence. Il est important de mentionner que ces personnes sont interrogées de manière individuelle par des travailleurs formés sur le pays d’origine et sur la thématique de l’orientation sexuelle», précise Damien Dermaux, porte-parole au CGRA.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :