viktor-orban-hongrie

Nous vous signalions hier que le Premier ministre hongrois Viktor Orban avait pointé du doigt le rôle du milliardaire cosmopolite Georges Soros dans le déferlement d’immigrés illégaux sur l’Europe.

Viktor Orban insiste encore sur le fait que l’Europe a été “trahie” et est la cible d’une “conspiration” menée conjointement par de puissants  “financiers bien organisés, ceux qui pensent contre les Etats-nations” et les partis multiculturalistes.

“L’Europe a été trahie, si nous ne défendons pas (ses intérêts), le continent n’appartiendra plus aux citoyens qui vivent ici”.

Le Premier ministre hongrois a également accusé la gauche européenne d’œuvrer à l’affaiblissement des Etats-nations au profit du mondialisme et du cosmopolitisme.

“Il est difficile d’imaginer” que d’importants pays européens dotés “d’immenses services de renseignement fonctionnant bien” n’aient pas été avertis de l’afflux imminent de milliers de migrants en Europe, a-t-il déclaré.

 “Qui en Europe a voté pour permettre à des gens d’arriver illégalement par millions et d’être ensuite répartis” dans les pays de l’UE, s’est demandé le Premier ministre dans cette interview.

Ce qui se passe aujourd’hui ne se déroule pas sur une base démocratique“, a-t-il encore affirmé, estimant que l’UE avait abandonné la légalité au profit de “l’anarchie“.

L’immigration est un problème culturel, notre identité est en jeu“, a-t-il asséné.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

10 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :