° Le président des Etats-Unis a à sa disposition un budget appelé Tittle X. Il le répartit à des œuvres humanitaires. Planned Parenthood (330.000 avortements annuels)  recevait ainsi 60 millions de dollars soit un cinquième du Tittle X ! Trump a décidé de supprimer cette subvention. C’est « la règle de la protection de la vie ». Parenthood, cette œuvre planétaire d’avortement a décidé de plaider contre Trump. Mais elle a été déboutée par la justice début juillet. C’est ainsi que 40 % du « service » d’avortements de PP ne peut plus être assuré et notamment cette organisation sera probablement obligée de tailler dans nombre d’autres prestations comme la contraception ou la stérilisation… et réduire le nombre d’avortements. L’argent ira finalement aux cliniques respectant la vie. (Lifenews.com, 19 juillet 2019)

° Notez que le 15 juillet, Trump a supprimé les subventions à l’United Nations population control agency (UNFPA). Cet organisme onusien fait une promotion mondiale de l’avortement (Lifenews, 17/07/2019).

° Autre nouvelle très intéressante. La nouvelle présidente de Parenthood, LeanaWen, est fortement critiquée dans son mouvement car elle refuse de dire que les hommes peuvent être « enceints ». Elle refuse d’utiliser le terme de « tranclusif » (écriture inclusive) et ne pousse pas assez la politique d’avortement. De plus elle veut orienter le mouvement vers les soins de santé au détriment de l’avortement (Lifenews, 17/07/2009).

° Enfin il ne faut pas oublier la fin des ventes de fœtus. Le gouvernement de Trump vient d’interdire les contrats commerciaux afférents à la vente de morceaux de fœtus avortés. Le prétexte en est les tentatives de créer des souris humaines. Cela aboutit d’abord à l’arrêt des subventions pour la recherche à partir de morceaux de fœtus. Voilà qui va amputer largement le budget de Parenthood qui s’était spécialisé dans ce type d’achats. Il y en a pour deux millions de dollars (ACLJ, 07/06/2019, Lifenews.com, 05/06/2019).

Après tout cela on comprend que les médias français n’aiment pas Trump. Leurs mensonges surtout par omission font que seulement 24 % des Français leur font confiance.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. Quelle merveilleuse nouvelle ! Ah Trump sait comment son pays peut sortir de la malédiction pour aller dans la bénédiction !

  2. Jean-Pierre Dickes says:

    Professeur “sheldon”, ne vous réjouissez pas trop vite. L’avortement jusqu’à la naissance ( je ne sais pas si vous le pratiquez) est en train d’épouvanter les Américains tandis que les démocrates n’arrivent pas à dégager un candidat représentatif entre la gauche et l’extrême gauche.

  3. rien à rajouter si ce n’est que les détracteurs de Trump (et Dieu sait qu’ils fleurissent même dans la boue…surtout dans la boue) commencent à descendre. Un coup de chapeau à monsieur Dickès de la part de “Et la levêche souffla sur l’Oranie”.