Nos lecteurs se souviendront du rappeur noir Nick Conrad. Dans sa chanson – si on peut qualifier cela de chanson – “Doux Pays”, Nick Conrad éructait « J’ai brûlé la France ».

Même le ministre Christophe Castaner, peu suspect d’appartenir au camp de la droite réactionnaire, avait considéré qu’il s’agissait d’un « appel à la haine de notre pays et à la violence ».

Or, selon différents médias, malgré le signalement du ministre de l’Intérieur au parquet de Paris et une mobilisation des services de la plateforme policière Pharos, l’enquête ouverte et confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personnes (BRDP) a été classée sans suite le mois dernier, aucune poursuite pénale n’ayant été engagée contre Nick Conrad !

Le parquet a justifié que les faits n’étaient pas « clairement établis » et que les preuves étaient « insuffisantes pour que l’infraction soit constituée »…

En matière de racisme et d’appel à la haine, on a connu le parquet plus prompt à trouver les preuves suffisantes.

D’autant que le rappeur Nick Conrad est un récidiviste.

Dans son précédent clip, il hurlait « Pendez les Blancs ». Une bagatelle qui lui avait valu d’être condamné le 19 mars à une simple amende de 5.000 euros d’amende avec sursis pour provocation au crime.

Mais selon que le racisme visera les Blancs, les Français ou les autres populations, la magistrature se montrera laxiste ou sévère.

Et le racisme anti-blanc peut continuer à proliférer en toute impunité.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. Il veut peut-être parler des blancs , vous savez en commençant par macron et tous ses sbires collabos .
    Si c’est ça , il peut effectivement nous en débarrasser et vite .

  2. Madelaine says:

    Donc le problème vient des magistrats et des juges.
    C’est eux qui ont décidé que les étrangers ont tous les droits en France.$
    Les régimes passent (monarchie, empire, république) mais l’aristocratie de robe (les juges) fait toujours la loi en France.

    • Ca n’a rien à voir avec l’aristocratie (pouvoir ou responsabilités donnés aux meilleurs d’entre-nous) . Les régimes ont changé depuis 1789 justement à cause des loges maçonniques dont font partie ces juges qui détruisent sur ordre communautaire ce qui reste de la culture chrétienne occidentale représentée par “les blancs”, sans oublier les préfets comme Lallemant, qui n’est pas dans le même camp que nous.

  3. C’est normal, la majorité des “juges” sont FM, la secte immonde.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !