France Bleu signale que le tribunal correctionnel de Grenoble a prononcé jeudi la relaxe d’un animateur africain de 26 ans suspecté d’atteintes sexuelles sur cinq fillettes.

Les faits dataient d’il y a trois ans. Quatre plaintes avaient été déposées pour des agressions sexuelles sur des petites filles d’une même école. Une cinquième fillette d’une autre école avait ensuite décrit une situation similaire et désigné le même abuseur. L’animateur scolaire africain avait alors été suspendu.

Les familles plaignantes, bouleversées, ont dénoncé un manque d’accompagnement, une lenteur, une absence de réaction de la mairie qui employait l’animateur.

« Je suis un petit peu déçu de gens qui disaient nous soutenir, notamment Monsieur Piolle qui nous a écrit, et malheureusement je ne les vois pas à mes côtés aujourd’hui », a déploré le père d’une fillette affirmant avoir été victime de l’animateur.

Selon les parties civiles, la caractérisation des faits ne faisait pourtant aucun doute. « On a tout de même cinq victimes qui ont dénoncé ces gestes. Il me paraît difficile de considérer qu’ils sont anodins quand on voit précisément ce qui a été décrit par ces jeunes victimes »

La relaxe a néanmoins été prononcée à l’issue de l’audience

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :