Il a beau vieillir, dépasser les 92 ans, celui que l’on nomme le Menhir, le fondateur du Front National, ne cesse d’agir pour les générations futures.

Jean-Marie Le Pen vient de créer son propre institut afin de mettre à disposition du grand public les archives retraçant son parcours politique. L’Institut Jean-Marie Le Pen a vu le jour cet été, comme l’atteste le Journal officiel du 29 août dernier, avec pour mission « la conservation pérenne, l’exploitation et la valorisation du fonds d’archive politique et historique propriété de Monsieur Jean-Marie Le Pen, afin d’en permettre l’accès au grand public. »

« Je ne m’attendais pas à vivre aussi longtemps, mais après tout, à cheval donné, on ne regarde pas le licol, lâche-t-il au Figaro. Je me considère comme immortel jusqu’à ma mort. Et par conséquent, je ne suis pas libéré de l’obligation d’agir au mieux des intérêts de mon pays. » Et d’ajouter :

« il faut puiser aux sources de cette action, contrariée jusqu’ici, pour découvrir la vérité et éventuellement la transformer en bouée de sauvetage. »

« Ce sera une sorte d’INA de la droite nationale. En échange d’une somme modique, chacun pourra y trouver le texte comme les vidéos des discours de Jean-Marie Le Pen, les photos, les affiches et les publications des anciennes revues du Front national » explique Lorrain de Saint Affrique, un proche de JM Le Pen. « Grâce à cet institut, nous allons montrer l’actualité de la pensée de Jean-Marie Le Pen et la mauvaise foi qui a empêché cette pensée de passer au peuple » déclare de son côté un autre ami du Menhir, Patrick Hays.  Le « menhir », quant à lui, soutient qu’« il faut puiser aux sources de cette action, contrariée jusqu’ici, pour découvrir la vérité et éventuellement la transformer en bouée de sauvetage ».

« Les procédés, les sanctions, les condamnations politiques et judiciaires démontrent la résistance que la pensée nationale a dû combattre et doit encore vaincre aujourd’hui », souligne Jean-Marie Le Pen auprès de Charles Sapin, journaliste du Figaro. « Selon moi, mes arguments et raisonnements ont pourtant tous été vérifiés par le déroulement des faits. Alors qu’est-ce qui gêne ? Beaucoup disent : ”Le Pen avait raison”. Encore faut-il avoir raison en temps utile. »

Les documents sous forme numérique seront accessibles normalement dès janvier. C’est un demi-siècle de vie politique française et internationale qui pourra être consulté par les générations futures, sans la censure de la pensée unique et du politiquement correct.

Francesca de Villasmundo 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires