En Italie, Ousseynou Sy, le chauffeur de bus sénégalais qui a incendié un bus scolaire, a trouvé quelques bien-pensants pseudo-humanitaristes pour prendre sa défense et rejeté la faute de cet acte barbare sur l’actuel ministre de l’Intérieur italien, Matteo Salvini. Ce dernier a fermement répondu à ces attaques :

« Ce qui m’a le plus dérangé ces dernières heures, c’est que quelques gros intellectuels et aussi quelques politiciens de gauche ont trouvé moyen de justifier et de comprendre ce criminel qui avec de l’essence, un pistolet et des couteaux menaçait 51 enfants, en disant que Salvini a quelques tords en cela. »

« Je ne voudrais pas, a-t-il ajouté, qu’à cause de tant de journaux, de tant de radios, de tant de télévisions, qui du matin au soir disent que c’est ‘la faute à Salvini, Salvini est fasciste, raciste, naziste, populiste, esclavagiste, homophobe’, un esprit faible, un débile peut-être, puisque c’est ‘la faute à Salvini’, kidnappe 51 enfants et essaye de les incendier parce qu’il a entendu que c’est ‘la faute à Salvini’. Certains hommes politiques et certains journalistes devraient faire leur examen de conscience, parce que cette insulte envers Salvini est vraiment honteuse.»

L’actuel homme fort du gouvernement italien a pareillement expliqué son plan sécuritaire :

« Ou on entre avec le permis, ou en retourne chez soi. Je pense en premier aux Italiens. »

Pendant ce temps, le ministère de l’Intérieur travaille à révoquer la citoyenneté au Sénégalais :

« J’ai écris hier à tous les maires pour qu’ils contrôlent le cassier judiciaire de ceux qui s’occupent de nos enfants. Nous sommes en train de travailler à révoquer la citoyenneté italienne à ce délinquant et criminel. La nationalité italienne est précieuse et pour cela La Ligue a dit non à la nationalité comme cadeau : on peut la donner mais aussi l’enlever. Aujourd’hui nous l’enlèverons à ce délinquant. Ce n’est pas le billet au Luna Park comme ils nous le faisaient croire dans le passé. »

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

3 commentaires

  1. Mirage says:

    Voilà qui est dit.

  2. on la donne et on l’enlève voilà qui est bien

  3. daflon says:

    Il faut ejecter d’Europe tous ces bronzés qui viennent nous pourrir la vie, quand ils ne nous la prennent pas.