Les activistes anti-incendies coupables d’avoir mis le feu à la forêt !

Ils sont quatre, quatre militants d’une ONG anti-incendie PSA qui lutte contre la plaie des incendies de forêts qui dévastent l’Amazonie et combat le président Bolsonaro, écologisme à la Greta et progressisme allant de pair, tous deux étant, conscients ou pas, à la solde des mondialistes. Ils sont quatre volontaires qui sur la carte devaient combattre les incendies au Brésil, quatre militants écologistes qui ont été arrêtés par la police brésilienne avec l’accusation d’avoir mis le feu et provoqué des incendies sur les vastes territoires des localités de Alter do Chao, dans l’État du Parà.

La police a perquisitionné le siège social de l’ONG PSA et séquestré des documents et les ordinateurs de l’association. Les quatre personnes arrêtées faisaient partie de la brigade anti-incendie de Alter do Chao. Les policiers les suspectent d’être les responsables des incendies qui ont éclaté en septembre dernier. Les écoutes téléphoniques en main des enquêteurs ont démontré que l’ONG avait obtenu un contrat avec l’association internationale Wwf, à laquelle elle a réussi à vendre 40 images pour la somme de 15 000€. La même Wwf, en outre, a ensuite recueilli pour cette ONG brésilienne d’importantes dotations pour combattre les incendies en Amazonie, dont environ 500 000 dollars de l’acteur américain Léonard Di Caprio.

Évidemment tant le président de l’ONG, Caetano Scannavino,, que la gauche brésilienne se sont scandalisés d’une telle arrestation et ont crié, bizarrement chez ces pourfendeurs des complotismes, complotistes et théorie du complot, au complot bolsonarien : « C’est clairement un complot, une histoire qui a été inventée pour donner raison à Bolsonaro. On ne peut pas se permettre cette criminalisation des mouvements sociaux et des ONG » a déclaré Edmilson Rodrigues, député du Parti Socialisme et Liberté. Il est vrai que régulièrement Bolsonaro a souligné que bien des incendies amazoniens pouvaient être attribués à des ONG. Cette histoire semble lui donner raison. Pour l’instant, l’investigation suit son cours.

Et morale de l’histoire : l’arroseur est arrosé… cela l’aidera à ne plus jouer avec le feu…

Francesca de Villasmundo




Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Arroseurs arroses ,,Assassins participants a la recherche du corps ,pompiers pyromanes ,””chasse aux pd” par des homos refoulés ,mais averes ,comme dit Salomon ,,il y a le riche qui fait le pauvre ,,la c est dans le domaine psycho ,,,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !