Argentine – L’incendie criminel a été constaté vers 5 h du matin. L’Eglise  de Fatima de Olavarria a été la cible d’un acte pyromane anticatholique. Les habitants du quartier dans lequel se trouve l’église sont indignés devant la rare violence utilisée à l’encontre d’une église catholique.

Rien n’a été volé, mais il n’y a plus rien d’intact, ont constaté les enquêteurs. Les bancs avaient été empilés par le ou les coupable(s) de cet acte criminel pour accentuer la propagation de l’incendie. Dans les rares endroits qui n’ont pas été atteints par les flammes, les enquêteurs ont constaté des actes de vandalisme.

Sur la porte de sortie de la rue du 25 mai,  des empreintes et des taches de sang sur les poignées de porte et les balustrades ont été retrouvées…

L’évêque, Mgr Hugues Salaberry, le procureur Susana Alonso, le maire Joseph Eseverri, le sénateur Caroline Szelagwoski, les conseillers municipaux Ernesto Cladera et Fernanda Araneo, le chef de cabinet Margarita Arregui et le secrétaire de la planification, Julio Frias, se sont rendus sur les lieux.

Les premières constatations indiquent que les criminels sont entrés par la cour et ont causé des dommages à l’autel.

Le procureur Susana Alonso fait en ce moment analyser les images des caméras de sécurité de la zone. Elle a également précisé qu’il y a de nombreux indices laissés par le ou les auteurs.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La vérité à la France

La France est arrivée à un moment solennel où il est nécessaire de lui dire la vérité. Si elle peut l’entendre, elle refera ses forces presque épuisées, elle reprendra une marche sûre, véritablement et solidement progressive; si elle ne peut pas l’entendre, elle marchera à une ruine certaine, à un abaissement dont elle ne se relèvera jamais.

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :