Lundi, à Marseille, des malfaiteurs ont brandi des armes à différents endroits, bloqué des véhicules de police et mis en joue des policiers. Des malfaiteurs équipés de pistolets automatiques mais aussi de kalachnikovs…

Plutôt que d’envoyer l’armée à l’autre bout du monde pour jouer au gendarme international avec le grand frère américain, c’est en France, dans des villes comme Marseille, qu’il faut déployer l’armée pour neutraliser ce type de bandes organisées et sécuriser la zone.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. marco says:

    bureau des peurs ferme ,j ai perdu la clef,,

  2. toto says:

    Vu l’impunité, c’était des membres du GIGN en exercice ou des terroristes islamiques au service du ministre de l’Intérieur.

  3. Lionel says:

    Il faudrait réouvrir le bagne de Cayenne et y placer les juges du “mur des cons” qui laissent filer toute la racaille et nous mettent ainsi tous en danger!

  4. Daniel Daflon says:

    L’armée va à grands frais chercher l’ennemi au bout du monde, alors qu’il agit impunément dans nos rues. Nous avons un gouvernement de traîtres et de bons à rien.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

11 % 31.170 € manquants

3830 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.170 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !