Su-25

les Casques blancs, une prétendue organisation humanitaire, a fabriqué de fausses preuves de morts civiles pour décrédibiliser les frappes russes. Si la coalition américaine ne sert qu’à permettre l’expansion islamiste, en revanche leurs services secrets ne manquent pas d’imagination dans leur sale boulot de déstabilisation meurtrière.

petite fille LesWhites Helmets (Casques blancs), une ONG à but humanitaire, ont prétendu apporter les preuves que les frappes russes avaient visé des civils. Notamment une petite fille dont la photo ensanglantée était sensée jouer le même rôle propagandiste que la photo du petit Aylan échoué sur une plage turque pour faire accepter l’invasion musulmane de l’Union européenne.  Ils ont  très vite été pris en flagrant délit de falsification par les internautes qui ont prouvé que les photos et vidéos sensées représenter les victimes des frappes russes, dont la petite fille, avaient été prises les jours précédant l’entrée en guerre de la Russie. Cette sale manœuvre a tout de suite été relayées sans vérification par les valets médiatiques aux ordres. 

Les Casques blancs, une ONG dont personne n’avait entendu parler jusqu’à ce jour vient de faire son apparition fracassante, à la façon dont l’Etat islamique était apparu après que les Russes aient  neutralisé l’attaque américano-française en 2012 contre la Syrie. Des Casques blancs aux preuves  cousues de gros fil blanc. Mais plus c’est gros mieux ça marche. Tout comme les preuves falsifiées qui ont permis aux USA d’attaquer l’Irak en 2003. Des Casques blancs sans doute sortie des ateliers de la CIA, du Mossad ou de toutes autres officines au service de “ceux qui sont au sommet de la pyramide”, ainsi que les a si bien qualifié Vladimir Poutine. 

Trop pressés, les Casques blancs ont publié le tweet accusateur contre les bombardements aériens russes plusieurs heures avant même que le parlement russe (Douma) ait donné l’autorisation du «recours aux forces armées à l’étranger». (Source)

Whites helmets Casques blancs

Sur ce twitt en provenance de prétendus Casques blancs, on peut lire:

“La Russie a frappé Homs aujourd’hui. 33 civils, y compris trois enfants et un volontaire @SyriaCivilDef, ont été tués”.

Mais la falsification a aussitôt été démontrée, preuve à l’appui: des utilisateurs de Twitter ont découvert que la photo avait été prise le 25 septembre 2015, soit cinq jours avant les frappes russes, elles ne peuvent donc pas être attribuées à la Russie. Il ne pouvait y avoir aucune confusion, la date est présente sur la vidéo d’où les images sont extraites. 

Voir la vidéo ci-dessous:

Naturellement, il est vain d’attendre le moindre démenti de la part des médias d’Etat en Occident, qui sont complices des mensonges et falsifications et n’ont pour but que de désinformer pour servir les intérêts de leurs commanditaires. Pour mieux protéger les islamistes qui font leur sale boulot, les coalisés sous férule américaine salissent ceux qui les combattent réellement, espérant gagner la guerre de l’opinion.

Les ONG servent depuis leur création de paravent aux services secrets, ce n’est un secret que pour les naïfs. De la CIA en passant par le Mossad et jusqu’à la DGSE française, c’est la base du métier. Le cinéma et les romans d’espionnage s’en font l’écho régulièrement.

La Russie en agissant ainsi s’est dissociée clairement du “petit groupe d’amis qui agissent en cachette” et qui sont “au sommet de la pyramide“. Cela est une entrave caractérisée au Nouvel Ordre Mondial (“Novus Ordo Seclurum”, qui figure sur le billet vert ci-dessus), les banksters et autres affairistes qui manipulent les peuples comme de la pâte à modeler, les brassent, les mélangent, les remplacent, les déracinent et les font se battre dans un chaos immonde pour mieux régner. 

Pendant ce temps l’aviation russe poursuit ses frappes avec succès

Tandis que la désinformation bat son plein la Russie poursuit et intensifie ses frappes: “Un quartier général des groupes terroristes et un stock de munitions” ont été détruits “L’aviation russe a conduit quatre frappes aériennes cette nuit contre quatre positions de l’État islamique sur le territoire syrien”, indique le ministère russe de la Défense dans un communiqué. L’armée russe a confirmé jeudi de nouvelles frappes nocturnes en Syrie sur quatre positions du groupe État islamique dans les provinces d’Idleb, Hama et Homs.  Au cours de ses 8 sorties aériennes, les Sukhoi-24 et 25 de l’armée russe ont notamment détruit “un quartier général des groupes terroristes et un stock de munitions dans la zone de Idleb”, ainsi qu’un atelier de confection de voitures piégées au nord de Homs. (Source)

C’était le 29 septembre la veille de l’entrée en guerre de la Russie en Syrie.

Lire ou voir aussi le discours à l’ONU de Vladimir Poutine: « Est-ce que vous prenez au moins conscience de ce que vous avez fait ? » demande Poutine à Barack Obama

.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 30.000 € pour 2021

btn_donateCC_LG

63 % 11 190 € manquants

18 810 € récoltés / 30 000 € nécessaires – depuis le 01/10/2020

 

Votre générosité nous a permis de boucler l’année 2020, nous avons besoin de votre aide pour l’année 2021 afin de continuer à donner à un maximum de nos contemporains une réinformation gratuite et variée et sans aucune concession.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Médias Presse Info, ce sont aussi 1194 vidéos et plus de 43.600 abonnés à sa chaîne YouTube (près de sept mille de plus en un an !).

Tout cela en accès gratuit.

Cliquer ici pour lire l’appel de MPI et connaitre les détails de nos besoins.

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :