Le président français, Emmanuel Macron, a immédiatement réagi aux déclarations de Victor Orban et de Matteo Salvini au sujet de l’immigration. Deux visions opposées s’affrontent sur le thème de la gestion de l’invasion migratoire en Europe.

Hier, à Milan, est né de la rencontre entre le premier ministre hongrois et le ministre de l’Intérieur italien un axe anti-immigration Rome-Budapest qui veut changer les règles fixées par Bruxelles au sujet des débarquements et de l’accueil des clandestins. Salvini et Orban ont été très clairs : il faut « revoir les traités pour arrêter ensemble les migrants. » Ils ont également attaqué Emmanuel Macron :

« Il est à la tête d’une force européenne qui soutient l’immigration. »

Aujourd’hui est parvenue la réplique macronienne aux dirigeants hongrois et italien :

« Je ne céderai rien aux nationalistes et à ceux qui prônent ce discours de haine. S’ils ont voulu voir en ma personne leur opposant principal, ils ont raison”,

a-t-il lancé à des journalistes lors de sa visite au Danemark avant d’ajouter :

« Nous aurons dans les prochains jours et les prochains mois à prendre des décisions en profondeur pour traiter le sujet des migrations, cela suppose du sérieux et de l’esprit de responsabilité, en restant attaché à nos valeurs, comme le droit d’asile, avec une vraie politique vis-à-vis des pays d’origine et en interne. Ce n’est pas ce que proposent Orban et Salvini. »

De Paris arrive donc un message tout aussi clair pour Rome et Budapest : l’Europe est en train de se diviser sur le front de l’immigration avec d’un côté un bloc pro-migrants, où se place résolument Macron, et de l’autre un bloc pro-identités défendu par Salvini et Orban. Macron, en insultant cette position identitaire, ferme tout dialogue sur les traités et active à nouveau l’affrontement.

Matteo Salvini a commenté ironiquement les paroles de Macron :

« Le principal adversaire de Macron, sondages à la clé, est le peuple français. Plutôt que de donner des leçons aux autres gouvernements qu’il ouvre en grand ses propres frontières, en commençant par celles de Vintimille. Et qu’il arrête de déstabiliser la Libye pour des intérêts économiques. »

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

9 commentaires

  1. Paul-Emic says:

    Cette grenouille va bien finir par exploser

  2. Walker Fiamma Corsa says:

    Le droit d’asile ou le droit non désiré d’ être envahi ?
    Qu’ il arrête de prendre ses désirs pour des réalités et de croire que ses “belles” paroles convainquent et ont l’ adhésion du peuple français !
    Même les pires bobos commencent à ne plus croire en lui.

  3. Cadoudal says:

    l ‘esclave de la Licra et de la République Universelle contre les identitaires européens et chrétiens ;

    la Cité du Grand Orient contre la Cité de Dieu.

  4. hathoriti says:

    Cadoudal, comme toujours d’accord avec vous ! Salvini a vu juste et a prononcé des paroles justes ! Oui le peuple français est l’adversaire (pour ne pas dire l’ennemi ) du macron con !

  5. Daniel PIGNARD says:

    Macron est en totale contradiction avec les valeurs chrétiennes :
    « Laisse d’abord les enfants se rassasier ; car il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. » (Marc 7-26)
    « Tu rassembleras le peuple, les hommes, les femmes, les enfants, et l’étranger qui sera dans tes portes, afin qu’ils t’entendent, et afin qu’ils apprennent à craindre l’Éternel, votre Dieu, à observer et à mettre en pratique toutes les paroles de cette loi. Et leurs enfants qui ne la connaîtront pas l’entendront, et ils apprendront à craindre l’Éternel, votre Dieu, tout le temps que vous vivrez dans le pays dont vous prendrez possession, après avoir passé le Jourdain. »

    Interdit à l’étranger :
    La Pâque s’il est incirconcis (Ex 12 :43 ; 45)
    De manger des choses sacrées (Lév 22 :10)
    De s’approcher du sacerdoce (Nb 3 :10 ;38 ; 18 :7 = peine de mort)
    De se mêler aux Lévites (Nb 18 :4) d’entrer dans le sanctuaire (Ez 44 :7,9)
    d’acheter une juive (Ex 21 :8)
    D’être roi (Deut 17 :15)
    D’épouser une veuve juive sans enfants (Deut 25 :5)

    Ainsi donc si la France était menée par des chrétiens avec des lois chrétiennes, les étrangers seraient obligatoirement dans la soumission au Dieu du Pays et le respecteraient sous peine de mort.
    Combien en resterait-il ? Et tout ceux qui tuent pour un rien ? qui vous montrent la main sur la gorge etc…
    Vous voyez bien qu’on peut avoir de très fortes exigences envers eux.
    Pas de vote, pas de place dans l’administration, pas d’élection à une charge représentative ou autre, Pas de direction des cultes ou d’anciens ou de diacres.
    Voyez tous les parlementaires et ministres virés.
    Mais ne serait-ce pas aux Français de France de diriger la France ? En Israël, Les étrangers devaient suivre les sabbats, devaient accepter l’instruction sur le Dieu d’Israël, étaient mis à mort s’ils blasphémaient le Dieu d’Israël, ne pouvaient pas être rois.

  6. Il faut absolument que Salvini et Orban se rapprochent des autres états opposés eux aussi à cette immigration de masse mais également opposés à cette Europe que Bruxelles nous impose et que Macron souhaite de ses voeux. Le danger est aussi là.

  7. ORBAN Attention FAUX DEBAT !

    … Les valeurs Européennes ? ? ?

    Il va se passer quoi quand les Européens et les Français vont s’apercevoir qu’il n’y a pas de chômage , c’est un mensonge en verité lrs individus sont mis en quarantaine ???
    Etes vous au courant que des Français sont mis en quarantaine en France ? Les chambrés … et pas 40 jours !
    Il n’y a pas de chômage , c’est pas vrai ! Le PS , les RG fait venir des personnes sur le sol français et met ainsi des travailleurs en quarantaines . Refugiés , ou immigrés (1970)
    En matière agricole , cela s’appelle la jachère , quand une terre travaille , l’autre se repose . Il n’y a pas de chômage “banlieues dortoirs” .

    Charles Henri-Gallois , responsable économique de l’UPR qui analyse sur RT.com , la situation économique du Portugal , qui va beaucoup mieux économiquement .
    Il explique qu’en fait il y a 300 000 personnes de la population active qui ont quitté le Portugal et donc de ce fait , l”économie va mieux , automatiquement .
    Il dit ceci :
    “La baisse du chômage il faut la remettre dans le contexte , à savoir qu’il y a , quasiment depuis la crise après 2010 à maintenant 2018 , Il y a 300 000 Portugais de la population active , Retraités ,
    qui ont quité le pays . C’est énorme ! Je ne sais pas si vous imaginez . C’est comme si à l’échelle de la France , vous aviez 2 millions de Français qui quittaient la France , 2 millions de population active .
    Si vous enlevez 2 millions de personnes de population active à la France , le chomage va baisser énormément ”
    source RT.com 13 août 2018

    Il donne ainsi raison à ceux qui disent qu’il n’y a pas de chômage ! Le PS a fait venir sur le sol français et européens des personnes (réfugiés ou autres ) et chasse , déporte ,
    des nationaux dispatchés en Europe , faisant ainsi varier le soi disant chômage , la population active ainsi mise en quarantaine à hauteur du nombre de refugiés , immigrés .
    Cela se passe dans le monde entier . France , Allemagne , Amérique Nord /Sud , alors que le commerce des êtres humains est puni par les lois !

    https://francais.rt.com/economie/53308-comment-portugal-se-dirige-vers-plein-emploi-faisant-inverse-exige-bruxelles

    E=M à l’envers !
    Stirn = “front” en allemand .