Tandis que dans la majorité des églises du monde entier, celles de Rome y compris, les célébrations de la messe dominicale et de la liturgie du temps le plus sacré des catholiques, la Semaine Sainte, sont interdites en présence de fidèles, les appels à la prière musulmane, l’adhan, retentissent de soir en soir dans les rues de France, d’Allemagne, d’Espagne…

Un choc religieux, un inversement des « cultures », qui en disent long sur la soumission des autorités religieuses et politiques à la dictature sanitaire et à l’islam conquérant : les clochers se taisent et les minarets pontifient !

La crise du coronavirus rime donc en occident, non seulement avec ‘culture de mort‘ mais aussi avec ‘islamisation de la société’. Mais ces deux nihilismes, ne nous y trompons pas, sont en réalité les deux facettes d’une seule et même médaille : l’idéologie mondialiste destructrice des société et civilisation chrétiennes. 

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Albatros says:

    Ce n’est pas sur les méfaits islamistes qu’il faut s’étendre mais surtout sur CEUX qui leur déroulent un tapis rouge (comme ce maire de Saint Etienne, Jack lang ou Hidalgo) et il y en a des milliers comme cela en France. L’islam on le sait est un virus léthal pour l’humanité, mais ceux qui l’acceptent sont pires que les islamistes!!! Imaginez un médecin déclarer: “Ne faites rien contre le covid19, rassemblez vous, crachez entre vous, l’hôpital ne vous soignera pas, ce virus est bénéfique pour vos enfants et nos anciens!!!”… Que penseriez vous de ce médecin qui a pourtant fait le serment d’hypocrate, comme les politiciens se sont engagés à servir et protéger la France et les français, et qui laissent crever nos agriculteurs et tant de corps d’Etat pour gaver ces exotiques nuisibles au pays !!
    Comme disait Pharaon: Que leurs noms soient compilés et …jugés” comme en 1789

  2. @Albatros L’évocation de 1789 n’est pas très judicieuse. Nos gouvernants sont les héritiers des tueurs de la révolution.