Manifester sa colère et son indignation, avec force, porte parfois des fruits !

Après les vigoureuses manifestations de vendredi dernier de chrétiens choqués par cette sculpture blasphématoire et une requête déposée par les dirigeants chrétiens auprès du tribunal de Haïfa afin d’obtenir son retrait, la municipalité de Haïfa en Israël a finalement décidé de retirer l’œuvre du pseudo-artiste finlandais Jani Leilonen, représentant une figure de l’enseigne McDonald’s crucifiée et intitulée ‘McJesus’.

Einat Kalisch Rotem, maire de Haïfa, a annoncé qu’elle serait retirée « dès que possible » du musée d’art où elle est présentée depuis le mois d’août 2018 dans le cadre d’une exposition qui traite du rapport entre la religion et le consumérisme.

Wadie Abou Nassar, porte-parole des Églises de Terre Sainte, avait dénoncé cette exposition comme étant « un affront » pour les Arabes et les chrétiens.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

4 commentaires

  1. Daniel Daflon says:

    Un affront pour les musulmans, je ne voie pas en quoi, mais envers les Chrétiens evidemment. Quand à l'”artiste”, pourquoi venir en Israël exposer ses “oeuvres”? Peut être les Finlandais l’ont ils expulsé du pays à cause de sa stupidité.

  2. Alors là , Isabelle , entièrement d’accord !

  3. Il retire l’oeuvre blasphématoire, mais le “Pape” François 1er a tout de même présenté ses plus plates excuses pour 19 siècles d’anti-judaïsme de la part des Chrétiens envers le “peuple élu” qui à tant souffert…
    On pourrait penser que c’est une simple contre partie : nous retirons notre oeuvre, mais vous vous repentez une fois de plus au nom des millions de morts de notre fière peuple…