La décision du président italien, Sergio Mattarella, de ne pas agréer le gouvernement proposé par la coalition M5S et la Ligue fait parler d’elle à l’étranger.

Dans le camp des eurosceptiques Marine Le Pen, en France, et Nigel Farage, en Grande-Bretagne, évoquent un complot et la dénoncent comme scandaleuse. Ils y voient la confiscation du vote des Italiens et un coup d’État de la part des instances européennes et financières pour empêcher un gouvernement contraire aux diktats bruxellois.

Sur twitter, Marine Le Pen use de paroles tranchantes pour condamner cette décision de Mattarella :

« L’Union européenne et les marchés financiers confisquent à nouveau la démocratie. Ce qui se passe en Italie est un coup d’État, un braquage du peuple italien par des institutions illégitimes. Face à ce déni de démocratie, la colère des peuples grandit partout en Europe ! »

Son homologue britannique au parlement européen, Nigel Farage n’y va pas non plus par quatre chemins. Également sur twitter, il écrit :

« Les électeurs italiens seront furieux que l’establishment bloque les nouveaux ministres. Il est temps pour de nouvelles élections et un vote plus important… »

Et il ajoute :

« Si l’Italie se retrouve avec un nouveau Mario Monte, pro-UE comme premier ministre, il faut s’attendre à une vraie colère. »

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 commentaires

  1. Pour aller plus loin dans la compréhension de la méthode :
    Moscovici prévient :https://lesouverainiste.wordpress.com/2018/05/26/italie-la-fin-de-la-democratie/
    Mattarella s’exécute : http://www.bvoltaire.fr/italie-machine-a-faire-peur-marche/

  2. LANKOU RU says:

    Et en 2005 les Français ont dit NON à l’UE Depuis la dictature s’est installée !

  3. Ronald says:

    De toute façon, ils n’ont jamais clairement dit qu’il voulait sortir de l’UE donc bon…

  4. gaston says:

    non, non que les élites ne s’inquiètent pas…. personne ne bougera!

  5. Etienne says:

    Plus qu’un sursaut des populations, ce qui risque de se passer, c’est une implosion de la (dite) union (dite) européenne : la domination américano-germanique d’une part et l’appauvrissement des autres pays…
    Cela finira par se casser de soi-même.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !