https://pbs.twimg.com/media/DlXDGLPXoAAdxvN.jpg:large150 « migrants » embarqués sur le bateau des gardes-côtes italiens, le Diciotti, ont l’interdiction de débarquer dans le port de Catane en Sicile. Le gouvernement italien n’a vraiment pas l’intention de continuer à recueillir, comme par le passé, tous les clandestins qui décident de venir en Europe par la Méditerranée.

Le vice-président du Conseil italien, Luigi Di Maio, avait donné jusqu’au 24 août à Bruxelles pour trouver une solution sur la répartition des migrants bloqués sur le navire italien, menaçant de réduire les versements de l’Italie à l’UE. Mais pour l’instant les technocrates de Bruxelles font la sourde oreille, peut-être dans l’espoir que l’Italie baissera les bras. Ce qui ne semble visiblement pas le cas : le gouvernement italien tient bon dans ce bras de fer avec les instances européennes et contre leur folle politique immigrationniste.

« L’Italie est obligée de prendre acte que l’Europe a perdu aujourd’hui une bonne occasion » de montrer son attachement aux « principes de solidarité et responsabilité » qu’elle cite toujours comme étant des « valeurs fondamentales », a déclaré sur Facebook le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte.

Depuis hier matin, certains de ces aspirants à l’Eldorado européen retenus à bord du Diciotti ont donc décidé d’entamer une grève de la faim pour protester contre cette interdiction de débarquer. Ils ont refusé, paraît-il de prendre leur petit déjeuner.

La réponse que Matteo Salvini leur a faite devrait faire réfléchir tous les biens-pensants radicaux-chic et bobos gauche-caviar :

« En Italie, 5 millions de personnes, dont 1,2 million d’enfants, vivent en situation de pauvreté absolue et font la grève de la faim tous les jours, dans le silence des journalistes et des bien-pensants. Pour moi, les Italiens viennent en premier, puis le reste du monde. Un juge voudrait-il enquêter sur eux ou m’arrêter pour cela ?  Aucun problème. Je l’attends.»

Et toc !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

25 commentaires

  1. Isabelle P says:

    Bien dit, Monsieur Salvini.
    On attend les chiffres pour la France.

    • hélas nos chiffres sont pires et compte parmi les plus pauvres beaucoup d’immigrés qui ont cru a la terre promise

  2. balaninu says:

    Voilà une réponse juste et honnête de la part de ce Monsieur qui me semble avoir la tête sur les épaules, lui ! Prenez en de la graine ô vous qui vous croyez meilleurs parce que bien pensants bande de traîtres à vos pays !

    • DENIS says:

      Voilà ce qui nous manque en France quelqu’un qui a des couilles de dire les choses en face et tout à fait le pays le peuple passe en premier et les autres en dernier ce qui est logique et que tous les pays se retire de l’union européenne ça devient un bordel il nous impose des choses que l’on ne veut pas

  3. Mirage says:

    Ça me pique trop les yeux “des migrants entameNT … ” et non entame … .

    • balaninu says:

      euh ?

      • pamino says:

        Je vous recommande de consulter une grammaire élémentaire du français.

    • Brigitte d'Anjou says:

      c’est votre commentaire qui pique les yeux!

  4. Alexandre Sanguedolce says:

    Salvini sei grande !

  5. Walker Fiamma Corsa says:

    Ce type ils vont finir par l’ assassiner. Un suicide accidentel par exemple…
    Forza Salvini !

  6. Claire says:

    OH ce Salvini est une Bénédiction ! quel Bonheur !

    Quand aux clandestins qu’ ils la continuent leur grève de la faim ET qu’ ils crèvent , ça nettoiera un peu le planché !

    • E. Marchand says:

      Ils finiront par arrêter leur “grève”… D’ailleurs la font-ils vraiment ? 🙂 … Toute cette mascarade est bidon, destinée à émouvoir l’opinion et faire céder l’Italie sous les pressions poltiques.

    • LANKOU RU says:

      Bravo Claire . Je pense comme vous!

  7. domremy says:

    Et les bien pensant , autoproclamés humanitaires, quand donc les verrons nous promouvoir

    -la lutte contre les multinationales qui ont fait main basse sur l’Afrique et ont accaparé les terres et les richesses immenses de ce continent ?

    -la lutte pour les Africains et leur droit de vivre chez eux et avec leur proches, leur meurs , leurs coutumes dans des conditions décentes ?

    -quand donc iront -ils la-bas , à leur demande bien sûr !les aider sur place à travailler et à développer leur pays au lieu de se faire complice des mafias trafiquant les êtres humains.

    Ne voient-ils donc pas que leurs actes appauvrissent et tirent vers le bas tout le monde , immigrés et autochtones d’ici, et qu’ils sont responsables autant que les passeurs des morts en mer qui se produisent tous les jours . (Quand l’Australie a décidé de ne plus recevoir un quelconque immigré clandestin il n’y a plus eu de mort en mer)

  8. Daniel Daflon says:

    Il semblerait, si j’ai bien compris le texte, que ces soi disant « migrants » feraient la grève du petit déjeuner, ce qui laisse supposer qu’ils prennent tout de même les deux repas principaux journalier. En somme, ils ont une conception un peu souple de la véritable grève de la faim telle que l’ont pratiquée les patriotes irlandais dans les geôles britanniques dans un passé, somme toute, assez récent.
    Si seulement les barbares négroïdes voulaient entamer une vraie grève de la faim qui les mènerait à leur fin, ce serait le top. Il ne resterait plus qu’à aller vider le rafiot au large pour que les crabes du fond aient un peu à bouffer et ce serait terminé. Bon appétit à eux et bon débarras pour les Italiens.
    A quand la prochaine fournée ?

  9. pamino says:

    jpc
    nos chiffres sont pires et compte parmi les plus pauvres

    Claire
    […] qu’ ils crèvent , ça nettoiera un peu le planché !

    domremy
    […] les bien pensant , autoproclamés humanitaires, quand donc les verrons nous promouvoir […]

    Daniel Daflon
    Il semblerait[ …] que ces soi disant « migrants » feraient la grève du petit déjeuner, ce qui laisse supposer qu’ils prennent tout de même les deux repas principaux journalier.

    Hm.

    « La République n’a pas besoin de savants. » (réponse de la première à Lavoisier, qui avait demandé un sursis à son exécution capitale pour lui permettre de terminer une expérience chimique)

    domremy
    « (Quand l’Australie a décidé de ne plus recevoir un quelconque immigré clandestin il n’y a plus eu de mort en mer) »
    domremy a raison, mais ce n’est pas toute l’histoire. La marine australienne les intercepte et les transporte à une île au large de l’Australie au nord-est, pas si grande que l’Australie mais bien plus grande que Lampedusa, dont on paie le gouvernement pour les maintenir dans des camps. Depuis l’introduction de cette technique moins de réfugiés essaient de se réfugier, et la marine australienne a moins à faire.
    À propos : l’expression anglaise « boat people » vient de l’anglais australien. À l’époque de son introduction c’étaient des Vietnamiens, mais après quelques années on a réagi contre l’établissement de ghettos de « réfugiés » vietnamiens dans les banlieues des grandes villes. En visite en 2010 et ayant pris une fausse route, je me suis trouvé un jour en voiture dans un tel ghetto dans la vaste banlieue de Melbourne ; il n’y avait là que des Vietnamiens et du vietnamien écrit et parlé, et je comprends bien l’action du gouvernement fédéral australien.

  10. E. Marchand says:

    Dans toutes les langues du monde, NON veut dire NON… trop habitués à imposer et ordonner, les technocrates de Bruxelles ne le comprennent plus dans aucune langue. Bravo à l’esprit de résistance du gouvernement italien. Qu’au moins le non italien fasse école dans toute l’Europe et qu’on en finisse avec ces invasions décidées par l’ONU, le HCR et les guignols de Bruxelles.

  11. gabrielle says:

    Bien répondu Monsieur le Président Salvani , il faut être ferme, nous avons été autrefois en Italie, et oui il y a beaucoup de pauvreté, je me souviens que nous donnions 5 euros à un petite italien pour garder la voiture, nous lui donnions de quoi manger et du coca et il nous gardait la voiture afin de ne pas être volés,Notre problème actuelle, c’est les nouveaux migrants qui arrivent en territoire conquis, qui protestent parce qu’ils n’ont pas assez de débit sur le téléphone cellulaire et qu’ils ne peuvent pas regarder internet, drôle de malheureux et tout cela par la faute de ONG, elles n’ont qu’à les garder dans leur maison et les envoyer dans les maisons des ministres, cela serait une idée qui leur couperait l’envie de leur fausse charité, et s’occuperaient de mettre de l’ordre dans ces pays éclatés par certains gouvernants.
    . Comment Maître chez lui et Président de la République d’Italie, peut-on le menacer de représailles de la part de Bruxelles, faites donc sauter ce bâtiment inutile qui dicte des lois iniques au nom de la FM !!!!

    • Walker Fiamma Corsa says:

      Salvini a « cédé » aux pressions et à fait débarquer les migrants du Diciotti.
      Des menaces certainement.
      On lui a sans doute fait “une offre qu’ il ne pouvait pas refuser ?”

      Dommage qu’ il ne les a pas fait raccompagner comme il l’ a déjà fait une fois.

  12. Alexandre Sanguedolce says:

    Je crois qu’un juge veut porter plainte contre Salvini pour séquestration.

  13. Walker Fiamma Corsa says:

    Il y a une faute d’ accord dans le titre de l’ article de “Francesca de Villasmundo”

    Et alors c’ est grave ? Ça vous empêche de lire ?
    Ils vous arrivent de penser qu’ en posant un article rapidement on peut se tromper (errare humanum est pour le latiniste anti Corsu) ?
    Surtout quand on a autre chose à faire.
    Est-ce la faute qui est importante ou le contenu de l’ article ?

    Bon dieu (veuillez m’ excusez-moi pour le sacre) mais arrêtez un peu de jouer les Zorro de l’ orthographe !
    Respectez un peu les autres qui viennent ici pour débattre du sujet (ô combien important) et non pas pour lire vos mises aux points plus que gênantes !

    Respect : mot à la mode que tout le monde revendique pour soi mais que personne n’ applique pour les autres.

  14. pamino says:

    « Est-ce la faute qui est importante ou le contenu de l’ article ? »

    Est-ce la baguette qui est importante ou le sandwich ?

    Le contenu d’un article ne se laisse connaître que par ses paroles. Tout écolier primaire sait cela et toute grande personne aussi. Entre les deux étapes il y a des difficultés, que chacun peut assumer ou non.

  15. Norlin Rochat says:

    Je suis tout à fait d’accord. Avant aider les autres, il faut aider nos compatriotes d’abord.

  16. CURSIO AGOSTINO says:

    Pas d’immigrés en EUROPE serait la joie, pour tous les patriotes de leurs pays.EN TOUT CAS, JE NE DESIRE PAS FAIRE ACCOSTER LES INDESIRABLES INUTILES.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

45 % 19.170 € manquants

15.830 € récoltés / 35.000 € nécessaires
Mis à jour le 26/03/2019

Il nous reste cependant 19.170 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !