Giuliano Pisapia, maire de Milan
Giuliano Pisapia, maire de Milan

Alors que le gouvernement italien, bien que de gauche, envisage sérieusement de restaurer un contrôle draconien aux frontières pour contenir le flot migratoire sur la péninsule, la mairie de Milan, dirigée par Giuliano Pisapia, disciple du communisme reconverti centre-gauche, n’a rien trouver de mieux pour soutenir l’idéologie du « vivre-ensemble » qui s’en va à vau-l’eau, d’offrir 350€ par mois aux familles qui accueilleraient des migrants. De quoi rafler quelques voix d’extrême-gauche et d’écolos pour les futures élections municipales !

La nouvelle a crée un émoi justifié auprès des membres du parti nationaliste Fratelli d’Italia-Alleanza nazionale. Pour la responsable régionale, Paola Frassinetti : « C’est une idée indécente. La gauche a décidé de miner aussi 216 avec des dépenses inutiles d’argent public, en cherchant en plus à récupérer quelques voix en vue des élections municipales. Cette manière de faire de la politique est barbare et grossier. Pendant que les banlieues sont à la dérive et que les aides sociales sont niées aux Italiens, Pisapia et son conseil municipal décident que l’argent doit être jeté par les fenêtres pour essayer de contenir la fureur idéologique de l’aile la plus extrême de sa coalition, afin qu’elle ne se disloque pas aux élections. »

Et, puisqu’à Milan comme ailleurs, les migrants sont mieux traités que les pauvres clochards autochtones, l’ex-maire adjoint de Milan, Riccardo de Corato, demande que soit créé plutôt un fond d’aides pour ceux qui reçoivent des Italiens pauvres, nombreux dans la capitale lombarde. C’est cela la vraie charité !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :