Lorenzo Fontana, le nouveau ministre de la Famille issu de la Ligue du tout jeune gouvernement italien, attire la haine des élites mondialistes à cause de ses positions très pro-famille traditionnelle. Mais cela ne semble pas l’effrayer outre mesure a-t-il expliqué dans une lettre parue sur le quotidien italien Il tempo :

« La haine des élites ne m’effraye pas. »

« La furie de certaines idéologies relativistes dépasse les frontières de la réalité, arrivant ainsi à mettre en doute certaines évidences flagrantes, qui se reflètent entièrement dans notre Constitution. »

« La République reconnaît les droits de la famille comme société naturelle fondée sur le mariage. Ceci sera le principe de mon action de ministre. »

« Nous avons affirmé des choses que nous pensions étaient normales, presque évidentes : qu’un pays pour croître a besoin d’enfants, que la maman s’appelle maman (et non parent 1), que le pape s’appelle papa (et non parent 2). »

Dans Il tempo, le ministre de la famille défend point par point ses positions, se moquant des « réactions de certains milieux qui font du relativisme leur drapeau. » Il n’entend pas se laisser effaroucher par la « révolte ds élites ».

« Nous ne sommes pas effrayés par la dictature de la pensée unique, promet-il. Nous allons en avant, avec de grandes motivations, nous avons tellement de projets à mettre en place. Nous avons les épaules assez larges pour résister aux attaques gratuites, en répondant avec l’évidence des faits, la force des idées, et la concrétisation des actions. Mais jamais comme aujourd’hui se battre pour la normalité n’a été un tel acte héroïque. »

Lorenzo Fontana, dans sa lettre, cite le grand pape Pie X à son secours :

« Ils vous appelleront papistes, rétrogrades, intransigeants, cléricaux : soyez-en fiers ! »

Et affirme, à sa suite, se dire fier de « ne pas avoir peur » de se dire « chrétien » et « d’être pour la vie ».

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :