L’initiative polonaise du 7 octobre dernier a donné des idées à d’autres catholiques européens.

En Italie, le curé de Vicomoscano à Casalmaggiore, dans la province de Crémone, a organisé cet après-midi la récitation d’un rosaire pour « défendre le christianisme des attaques du relativisme, du matérialisme et de l’islamisme ».

En Pologne plus d’un million de personnes s’étaient unies le long des frontières de leur pays pour prier « contre l’invasion islamique et pour la défense de la civilisation chrétienne européenne ».

Don Ottorino Baronio, organisateur de ce chapelet italien sur le même thème, a souligné que sa démarche ne s’inscrit pas contre la religion ou les fidèles musulmans mais pour conjurer les dangers de l’islamisme politique.

Les polémiques ont fleuri malgré tout. La communauté locale s’est divisée en deux : ceux qui, comme la Ligue du Nord de Matteo Salvini, ont applaudi cette idée en parlant « d’un prêtre comme il se doit » et ceux qui, comme le Parti Démocrate au pouvoir, parle de « l’Évangile selon Salvini ». Les musulmans locaux demandent leur côté au prêtre de clarifier son utilisation des termes « islam » et « islamisme ».

L’action du prêtre de Crémone n’est pas unique en Italie : dans la lignée de ce qui a eu lieu en Pologne, le groupe napolitain Associazione accompagnatori santuari mariani (Association des Accompagnateurs des Sanctuaires Mariaux) a promu une prière collective aux mêmes intentions.

L’avancée de islam conquérant en Europe inquiète les catholiques du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest. Face aux couteaux des égorgeurs terroristes islamistes, ils font de leur Rosaire leur arme pacifique de prédilection.

Francesca de Villasmundo  

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :