Ignace - Umtiti entré dans l'Histoire
Ignace – Umtiti entré dans l’Histoire

Le député LREM de la Vienne Sacha Houlié peut pavoiser : les jauges proportionnelles vont finalement être admises dans les stades, à la faveur des remous parlementaires liés au projet de passeport vaccinal. Cette mesure « de bon sens » est aussi source de gros enjeux pour le financement des clubs de football professionnels, car elle sauve les billetteries du naufrage. Comme quoi, quand le bon sens peut rapporter, il peut revenir en grâce.

Néanmoins il faudra à chaque fois pour les clubs passer sous les fourches caudines des services de l’Etat, en demandant des dérogations pour tous les grands événements. Mais c’est tout de même une avancée.

Sur So Foot, le député Sacha Houlié expliquait les raisons de cette mesure : « C’est un amendement qu’on avait déjà déposé en septembre 2020, dans le cadre du débat sur les jauges. Lorsqu’il y a eu le retour des jauges forfaitaires, le gouvernement a utilisé l’argument de l’intelligibilité : une jauge de 2000 à l’intérieur, une jauge de 5000 à l’extérieur. Nous avons pensé que l’on pouvait faire différemment, en s’adaptant et en ayant des jauges proportionnelles à la capacité des stades ou des salles« .

Une mesure qui lui vaut aussi une certaine popularité : « à posteriori, oui. J’ai eu pas mal de remontées, j’ai reçu des messages de l’Olympique de Marseille et d’autres de l’OL via les députés du Rhône. Des députés corses m’ont aussi appelé, de la part des dirigeants de Bastia. J’avais déjà défendu cette ligne, donc c’est avant tout une conviction. Je ne l’ai pas fait sur demande, mais vraiment parce que ça me semblait juste. J’ai constaté que beaucoup de syndicats, Foot Unis par exemple, m’ont également adressé des remerciements ou des communiqués de presse de soutien« .

Alors que le match pour la présidentielle demeure serré, et que derrière l’autosatisfaction de la majorité suite aux propos de Macron sur les non-vaccinés, le ras-le-bol général est plus que palpable, se réclamer du foot plutôt que de Macron pour sa réélection peut être un pari gagnant.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :