La semaine dernière, lors du gala de l’OTAN qui s’est tenu à Bruxelles, le luxembourgeois Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, est une fois de plus apparu titubant. Il a dû être soutenu durant toute la petite cérémonie devant l’esplanade du Cinquantenaire.

Naturellement, les railleries ont rapidement circulé sur les réseaux sociaux évoquant un état d’ébriété très avancé. L’affaire a pris une dimension suffisante pour que la Commission européenne se sente obligée de publier un communiqué affirmant que les problèmes de Juncker étaient la conséquence d’une sciatique et non d’abus d’alcool.

Pourtant, les rumeurs au sujet de la tendance de Jean-Claude Juncker à l’ébriété ne datent pas d’hier. Certains diplomates rappellent, par exemple, ce sommet de l’ONU à Genève, en 2017, au cours duquel Juncker heurtait avec lourdeur le mobilier et les gens qui l’entouraient.

Au début du mois de juillet, au Parlement autrichien, lors d’un débat politique évoquant le président de la Commission européenne, un député a traité Jean-Claude Juncker d’alcoolique, entraînant un rappel à l’ordre du président de l’assemblée.

Jean-Claude Juncker avait déjà été forcé de s’exprimer sur le sujet en février 2014, au cours d’une interview accordée à ZDF dans laquelle il démentait un problème d’alcool après la publication d’un article du journal allemand Spiegel affirmant que le penchant de Juncker pour les boissons alcoolisées était un secret de polichinelle.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

54 % 18 490 € manquants

Il nous manque 18 490 € pour boucler 2022 !

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :