Le journal La Montagne signale que l’animateur de radio-télévision Jean-Jacques Bourdin a été arrêté par les gendarmes du Peloton motorisé de Saint-Flour alors qu’il était au volant de sa limousine Audi A6 et roulait à 186 km/h sur une zone limitée à 130 km/h.

Pour cet excès de vitesse, les gendarmes ont ordonné l’immobilisation du véhicule du journaliste et une rétention administrative du permis de conduire.

Par ailleurs, les gendarmes ont constaté que le journaliste circulait au-delà du périmètre de 100 km autour de sa résidence, ce qui est interdit par le décret du 11 mai. Le journaliste a donc été verbalisé pour cette autre infraction.

Voilà qui ne manque pas de sel pour un Bourdin qui se fait habituellement grand donneur de leçon et défenseur des règles républicaines.

A noter que, sur Twitter, la femme de Jean-Jacques Bourdin, Anne Nivat, journaliste également, demande par qui cette information a fuité. “Le sous-off qui a verbalisé ?”. Ici encore, on se rappellera que ces journalistes sont habituellement moins gênés par les fuites d’informations judiciaires lorsqu’elles concernent des personnalités politiques qu’ils aiment étriller.

 

 

 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

12 commentaires

  1. Bravo! Excellent! En particulier vos conclusions frappées au coin du bon sens.

  2. C’est l’histoire de l’arroseur arrosé et moi aussi, j’aime bien la conclusion de l’article. Un simple petit rappel qui ne fait pas de mal.

  3. Un républicain qui viole ses propres règles?

    Oh, comme c’est étonnant.

  4. Tchetniki… j’ai connu à Genève un de leurs anciens officiers (“Kent”) un qui n’avait pas fini livré par les “alliés” … il m’avait expliqué le pourquoi de leur chevelure…

  5. champar says:

    “sur un tronçon limité à 130”, cette phrase du politiquement correct reprise partout est destinée à atténuer l’excès de vitesse d’un apparatchik du système : Vous connaissez des tronçons dont la vitesse maximum est supérieure à 130 ???
    Imaginez que ce soit un opposant au système qui subisse les interrogatoires de cet individu après un tel excès de vitesse, quelle culpabilisation Bourdin ferait subir à son interlocuteur.

  6. Miche says:

    Il avait le Feu du…..St-Esprit ?

  7. Il suffit de comparer les causes et les effets, Sheldon. Les ecclésiastiques n’ont pas tué des millions de personnes en 80 ans, ni même 300 000 en 6 ans.

    Si c’était le cas, on vous verrait autant critiquer les républicains que les Chrétiens. Or, dans votre hypocrisie, vous ne critiquez que les seconds pour justifier les premiers.

  8. Olivier says:

    Ce n’est pas être un chauffard que de rouler vite sur une autoroute sans doute dégagée avec un véhicule conçu pour ces vitesses. Si même média presse enfourche les termes du ‘prêt à penser’ où va-t-on. Cela fait 50ans que l’on nous bourre le cerveau avec la vitesse afin de limiter de plus en plus alors que l’on fabrique des véhicules de plus en plus rapides ; mais ça permet de mettre beaucoup d’amendes (pardon de taxes) en de produire des chômeurs en supprimant le droit de conduire à des gens qui souvent n’ont jamais eu aucun accident. Et durant ce temps cela occupe le ‘bon peuple’ et on libère les vrais délinquants qui eux sont dangereux. Mais en effet c’est toujours surprenant que les donneurs de leçons comme M. Bourdin soient les premiers à ne pas faire ce qu’ils veulent imposer aux autres ..

  9. lepelblanc says:

    Je le regarde tous les matins pour voir jusqu’où ira sa duplicité. Le zorro du PAF, le donneur de leçon!. Il a esbroufé les GJ, En ce moment il ne se sent plus pisser. On dirait même qu’il a un orgasme tous les matins tellement il est content et satisfait de lui-même. Ce type est nauséeux!.

  10. Tchetnik says:

    En fait, vous ne savez manifestement pas compter, Sheldon:-)

    Car pour croire que 4000 en 350 ans serait supérieur à 300 000 en 6 ans, faut il ne pas avoir beaucoup suivi en classe…

  11. Tchetnik says:

    Blabla sans intérêt, Sheldon.

    Comme tout le reste.

    Allez, courage:-)

  12. Pourtant, que ne feriez vous pas sans nous pour meubler votre pauvre solitude, Sheldon…

    La haine est un très mauvais carburant, je vous l’ai déjà dit.