Voulez-vous vous donner une idée du niveau des débats en Commission parlementaire concernant le projet de loi bioéthique ? Voici son rapporteur Jean-Louis Touraine (LREM) qui y déclare : “Il n’y a pas de droit de l’enfant à avoir un père”. Faut-il lui rappeler qu’il n’y a pas non plus de droit à l’enfant !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 commentaires

  1. Ils inversent tout !!!!! L’enfant n’a pas à avoir le droit d’avoir un père: il en a un ! Ce n’est pas parce que bien des pères abandonnent leur responsabilité de père qu’ils deviennent des “géniteurs non responsables”. Dans la Bible, on est père ou un lâche qui se soustrait. Point final. Et les lèches n’hériteront pas de royaume de Dieu.

    Par contre quels sont les pères qui se débarrassent de leurs enfants ou qui mettent sur les femmes les responsabilités d’avoir droit de mort sur leurs propres enfants ?

    La colère de Dieu monte ….

  2. Peut-être pas un droit, mais un DEVOIR.

  3. Claude Timmerman says:

    Aussi navrant qu’astucieux!
    Si cela pouvait seulement servir de leçon à nos “leaders”!
    On ne se méfiera jamais assez des idéologues qui sont toujours des destructeurs conscients: s’ils sont intelligents, ils savent parfaitement – pour argumenter – choisir leur terrain et appuyer alors sur des points indiscutables…
    Et c’est cela qui manque cruellement dans nos milieux: on ne sait pas raisonner en terme de stratégie, on ne sait pas aller contrer l’adversaire sur son terrain!
    Pire, on ne veut pas le faire, trop sûrs de la qualité morale et religieuse du nôtre, pour imaginer qu’une argumentation différente puisse seulement exister. C’est stupide, navrant et finalement suicidaire… La preuve!
    En l’occurrence ici, et cela va faire grincer des dents et hurler dans les chaumières -, Jean Louis Touraine, qui est tout sauf de mes amis, a totalement raison: il n’existe pas de “droit de l’enfant à avoir un père”.
    Tout simplement parce que “la famille” dans notre conception chrétienne n’est pas d’abord une entité juridique. Mais pour des gens comme Touraine, seul cet’aspect juridique doit exister ou doit être pris en considération… Biologiquement, pour lui, l’enfant est simplement le fruit d’une femme fécondée, en l’absence de toutes les considérations affectives et morales que nous plaçons, nous chrétiens, en premier (amour réalisation du couple, équilibre entre les parents pour l’éducation de l’enfant, etc…)
    En allant maladroitement chercher Touraine sur le simple terrain juridique, il est évident qu’on allait se faire moucher, d’autant que cet argument est seriné depuis des années, notamment par LMPT… Il n’a donc rien de nouveau!
    La question ne l’enfant n’est pas d’abord juridique!
    C’est une question de responsabilité, d’abord morale, psychologique et affective. C’est aussi une affaire d’équilibre père/ mère dans l’affect, l’éducation, etc…
    C’est là qu’il fallait aller chercher Touraine. Pas là où il nous attendait!

  4. Meltoisan says:

    “Il n’y a pas de droit de l’enfant à avoir un père” : Quelle horreur dans la façon dont cela est exprimé ! On comprend bien l’objectif honteux du “Circulez, il n’y a rien à voir !”

    Même pas le moindre soupçon de bienveillance envers le plus faible, celui qui ne peut pas s’exprimer !

    Quand La RELM se lâche, on comprend tout, il n’y a pas grand-chose d’humain et les limites sont vite dépassées…

  5. Ce que déclare M. Machin-truc, c’est ce que prétend son clan.

    Sauf que cette déclaration-là est mensongère : les droits de l’enfant (reconnus par la France) énoncent au contraire le droits des enfants à être élevés par leurs parents.

  6. Ces LREM sont décidemment des dégénérés et des traîtres. Ils veulent détruire toute notre société et notre civilisation. Je ne voie qu’une sanction qui convienne à cette racaille.

  7. Bientôt, les enfants n’auront ni père, ni mère. Ils seront cultivés et mis en couveuse par une industrie de la Biogenetique sous couvert d’une administration étatique. Plus de racine, plus de famille, plus de problème d’éducation , plus de religion, juste un rôle dans la société décidé par l’etat. Aldoux huxley le meilleur des mondes.

Envoyer une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.