https://pbs.twimg.com/media/C4dbXlGWQAAMf3G.jpghttps://pbs.twimg.com/media/C4dbYkgWcAAG5-4.jpg

Exclu du Front National qu’il a fondé mais toujours président d’honneur du parti à la flamme, Jean-Marie Le Pen était à Mulhouse dimanche dernier pour présenter sa « Charte des valeurs » des Comités Jeanne dans la perspective des législatives.

Devant un parterre de militants et de cadres du FN exclus par Marine et Florian Philippot, Jean-Marie Le Pen, en forme, se lance dans la campagne des législatives des 11 et 18 juin 2017.

Les Comités Jeanne sont, selon leur fondateur,

« un lanceur d’alerte national sur un sujet extrêmement urgent qu’est le problème de l’immigration et des menaces qui pèsent sur la sécurité et la vie même de la nation ».

Pour expliquer certaines des 20 propositions de la charte, Jean-Marie Le Pen évoque

« la révolution démographique qui a vu la population mondiale passer de 2 à 7 milliards d’habitants en moins d’un siècle et qui continue à augmenter ».

Cette Charte des valeurs prévoit la suppression du droit d’asile, du droit du sol, du regroupement familial, le rétablissement de la peine de mort ou celui des frontières ainsi que la préférence nationale pour l’emploi, le logement, la santé, les prestations sociales. Des propositions que défend Jean-Marie Le Pen depuis des décennies.

Les candidats aux législatives approuvant cette « Charte des valeurs » recevront – après examen – un label des Comités Jeanne.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires