C’est par ce tweet que Jean-marie Le Pen, avec son sens de la formule ironique dont il a le secret, a raillé ce dimanche le premier tour des primaires de la droite.

Samedi dernier, il avait ironisé tout autant :

Après sa victoire en demi-teinte de jeudi dernier au tribunal de Nanterre qui lui permet de rester président d’honneur tout en étant exclu du parti, il a avoué par ailleurs, au micro de RTL, hésiter à soutenir la candidature de sa fille Marine Le Pen :

“Je pourrais hésiter à soutenir Marine Le Pen si sa ligne électorale s’écartait de la ligne nationale que je défends. Son programme pour la présidentielle doit être en phase avec le programme du Front national”.

“Si j’écoute les discours de Marine Le Pen, à 95% ils sont ‘Jeanmaristes’. Ils portent sur la démocratie, l’immigration, le chômage…”

Cependant affirme-t-il

“Il y a un certain nombre de points que Marine Le Pen pensent bénéfiques sur le plan électoral. Pas moi. J’ai contesté la théorie de dédiabolisation de Marine Le Pen par rapport à l’évolution de l’opinion. L’opinion est radicalisée, Marine prône une image plus modérée. La victoire de Trump aux États-Unis, contestataire de l’establishment, est significative.”

En tant que président d’honneur, il compte bien donner son avis même s’il admet ne pas déterminer la ligne de campagne :

“Je me réjouis, je n’ai jamais cessé d’être président d’honneur (dont les prérogatives sont bien plus importantes qu’un adhérent lambda : participation au bureau politique, au bureau exécutif, à la commission d’investiture et des conflits, ndlr). Je donnerai mon avis, je dirai ce que je pense, mais ce n’est pas moi qui détermine la ligne”.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !

%d blogueurs aiment cette page :