Ce n’est toujours pas l’entente cordiale entre Jean-Marie Le Pen et sa fille Marine. Preuve en est, Jean-Marie Le Pen a expédié une cession de créance auprès du ministère de l’Intérieur afin de saisir la somme de 4,5 millions d’euros sur la subvention annuelle de 5,1 millions d’euros que l’Etat devrait bientôt accorder au Rassemblement National.

Les 4,5 millions d’euros réclamés par Jean-Marie Le Pen correspondent au reliquat d’un prêt accordé par son microparti COTELEC pour l’élection présidentielle de 2017. Depuis cette élection, Marine Le Pen a bien obtenu de l’Etat le remboursement de ses frais de campagne qui s’élevaient à 11 millions d’euros. Mais elle n’a pas remboursé COTELEC.

Les mauvaises langues ajoutent que le Rassemblement National n’a pas non plus remboursé les 9,5 millions d’euros prêtés par une banque russe en 2014…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !

%d blogueurs aiment cette page :