Joe Biden est le candidat à la candidature démocrate pour la présidence des États-Unis. Il est présentement le mieux placé pour obtenir l’investiture de son parti. Il était vice-président des États-Unis sous la législature d’Obama et a néanmoins été humilié en public le dimanche 25 octobre.

Il est “catholique” et s’est vu refuser la sainte communion à la messe par le Père Morey, curé de la paroisse Saint Antoine de la ville de Florence en Caroline du Sud. Biden en a pleuré de dépit.

Le prêtre s’est appuyé sur le canon 915 qui plaçait de fait l’ex-vice-président hors de la communion catholique et en faisait un pêcheur public. La raison est qu’il soutient publiquement l’avortement jusqu’à la naissance alors que dans sa conscience il y est opposé. Le très libéral cardinal Dolan archevêque de New-York a déclaré : « Moi je ne l’aurais pas fait » (refuser la communion).

Il est bon de savoir qu’un prêtre, le Père Pavone – personnage américain très en vue pour ses positions traditionnelles- avait dit auparavant à Biden qu’il n’était pas possible d’être en faveur de l’avortement tout en étant catholique.

À son passif, Biden, sous Obama, avait essayé d’obliger les Petites Sœurs des Pauvres tenant des cliniques, à faire des avortements et à prescrire la contraception ; de plus il avait célébré le premier mariage homosexuel de l’Amérique.

Tout cela le mettait d’emblée hors de l’Église.

Pour sa défense Biden déclara que le pape lui-même lui avait déjà donné la communion. Or normalement une personne en état de péché mortel ne peut pas se présenter au banc de communion. Apparemment le pape appliquait déjà le relativisme de Amoris Laetitia ; cette exhortation laissant à chacun l’appréciation du bien ou du mal.

Il serait bon que le Père Morey vienne faire un petit tour en France…

Simple rappel. Chirac était le Premier ministre de Giscard entre 1974 et 1976. En 1975, c’était la loi Veil. Cela n’a pas empêché notre ancien président d’avoir récemment des funérailles en grandes pompes à l’Église Saint Sulpice ; cet évènement ne pouvant se faire à Notre Dame de Paris qui avait été incendiée.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

171 commentaires

  1. La loi Veil a sauvée de souffrances atroces de tr_ès nombreuses femmes. Rien que pour ça, Merci Chirac.

    • Combien de ces femmes vont aller en enfer (et y souffrir atrocement pour l’éternité) si elles ne se repentent pas de leur geste ? Et que dire des médecins qui ont procédé au meurtre d’enfants à naître ?

      • Du point de vue de la science les lois de la thermodynamique montrent que l’Enfer ne peut pas exister.

        • Ce n’est pas du ressort de la science mais de la foi. Et de ce point de vue, l’enfer existe.

        • Ίάκωβοσ...jacques fauchille says:

          Pauvre homme. Convertissez vous et croyez à L’Evangile du Xt.
          Seule la Croix du Xt peut vous guérir de votre maladie spirituelle . De votre cécité.
          Vous êtes déjà en en “enfer – mement “.

        • Tinatine says:

          Donnez des arguments S.V.P.

          • Nous avons besoin de connaître comment varie la masse de l’enfer avec le temps. Nous avons besoin de connaître à quel taux les âmes entrent et sortent de l’enfer.

            Je pense que nous pouvons assumer sans risque qu’une fois entrées en enfer, les âmes n’en ressortiront plus. Du coup aucune âme ne sort.

            De même pour le calcul du nombre d’entrées des âmes en enfer, nous devons regarder le fonctionnement des différentes religions qui existent de par le monde aujourd’hui. La plupart de ces religions affirment que si vous n’êtes pas membre de leur religion, vous irez en enfer. Comme il existe plus d’une religion exprimant cette règle, et comme les gens n’appartiennent pas à plus d’une religion, nous pouvons projeter que toutes les âmes vont en enfer…

            Maintenant, regardons la vitesse de changement de volume de l’enfer parce que la Loi de Mariotte spécifie que « pour que la pression et la température restent identiques en enfer, le volume de l’enfer doit se dilater proportionnellement à l’entrée des âmes ». Par conséquent cela donne deux possibilités :

            1) Si l’enfer se dilate à une moindre vitesse que l’entrée des âmes en enfer, alors la température et la pression en enfer augmenteront indéfiniment jusqu’à ce que l’enfer éclate.

            2) Si l’enfer se dilate à une vitesse supérieure à la vitesse d’entrée des âmes en enfer, alors la température diminuera jusqu’à ce que l’enfer gèle.

            Laquelle choisir ?

            Si nous acceptons le postulat de ma camarade de classe Jessica m’ayant affirmé durant ma première année d’étudiant « Il gèlera en enfer avant que je couche avec toi », et en tenant compte du fait que j’ai couché avec elle la nuit dernière, alors l’hypothèse doit être vraie. Ainsi, je suis sûr que l’enfer est exothermique et a déjà gelé … Le corollaire de cette théorie est que comme l’enfer a déjà gelé, il s’ensuit qu’il n’accepte plus aucune âme et du coup qu’il n’existe plus… Laissant ainsi seul le Paradis, et prouvant l’existence d’un Être divin ce qui explique pourquoi, la nuit dernière, Jessica n’arrêtait pas de crier “Oh…. Mon Dieu !….”

    • Jean-Pierre Dickes says:

      Souffrances atroces ? J’ai été obstétricien et on a toujours fait le maximum pour que les femmes ne souffrent pas. Même si la grossesse n’était pas désirée, elles serraient toujours leur enfant dans leur bras. La loi Veil a fait effondrer notre natalité. Les Français n’ont plus qu’1,1 enfant par couple. La natalité est passé sous le seuil de renouvellement de la population. Ce sera le grand remplacement grâce à des gens comme vous. Les immigrés ont actuellement 3,2 enfants par couple. A cause de vous notre pays va disparaître comme est en train de disparaître l’Espagne avec 1,3 enfants par couple. S’ils arrêtaient la pilule et l’avortement ils seraient à 1,7 enfants par couple. Ce grand pays est fichu.On vit là les délices de Capoue.

      • Tinatine says:

        beaucoup de femmes en réalité ne veulent pas avorter ; c’ est le conjoint , les parents ou l’ employeur qui poussent à la roue .combien de mères de famille m’ ont dit : mon mari n’ en veut pas d’ autres , moi , j’ aurais aimé avoir une famille nombreuse “.

      • La natalité était en baisse bien avant la loi Veil.

        • Tinatine says:

          La natalité était effectivement en baisse avant la loi Veil ; l’avortement fait partie des facteurs puisqu’il se pratiquait clandestinement ou bien en Angleterre ; combien de jeunes soixante-huitardes issues de la bourgeoisie ont pris le bateau pour se faire avorter à Londres !
          Parmi les autres facteurs , la pression de la mode , les représentations de la famille normale : deux parents et deux enfants ; on n’ imagine pas accueillir un troisième enfant , voire plus ; on s’ imagine qu’ une mère de famille nombreuse passe sa journée au milieu des couches… Une mère de famille amie qui attendait des jumeaux a reçu la proposition suivante de la part du médecin :”vous voulez que je les fasse sauter ?”

          Autre explication : la vie en appartement , la métropolisation : pas facile d’ élever quatre enfants dans 50 mètres carrés ; dans mon village , les familles sont relativement nombreuses : trois ou quatre enfants même lorsque les mères travaillent ; cela va peut-être changer car les maternités locales ont fermé dans mon département du Grand Est , plusieurs enfants sont nés dans la voiture cette année , l’un deux est décédé .
          Cette métropolisation et cette exiguïté des appartements ont probablement été planifiés depuis longtemps pour limiter la population autochtone .les immigrés laissent les enfants traîner dans la rue comme cela pouvait se faire en France avant la guerre ; ils n’ ont pas complètement tort : un appartement , c’ est une prison ; il leur faut choisir entre deux maux : enfermer les enfants dans les logements sociaux ou les livrer à la rue .
          Tout ceci a été méthodiquement mis en place après la guerre .

    • Ίάκωβοσ...jacques fauchille says:

      Et la souffrance du foetus ? L’enfant à naître . Les toubibs vs êtes des monstres ! Arretez votre mensonge. La loi de la faiseuse d’anges n’ a jamais été respectée ds le fait de dissuader les femmes à l’avortement.
      Bien au contraire c’est facilité .
      Sur le plan spirituel c’est la mort !
      L’on ne peut pas être Xtien et pratiquer le meurtre d’innocent créés à ” l’ image et à la ressemblance dr Dieu ” . Soit disant pour combler et gommer la souffrance de femmes !
      Bizarrement, vs ne dites rien sur cet être bien vivant éliminé avec vos gants blancs !
      Vient le châtiment divin sur cette europe corrompue et prostituée des lumières -obcures. ” génération adultère ” disait le Xt.
      “Ce que vous faites à l’un de ces petits c’est à moi que vous le faites ” … pauvre …vs avez perdu la boussole du bon sens et celle du Xt.

      • Dans l’imaginaire tout est possible. Il est tout de même curieux de noter que tant de pays de culture et de populations différentes autorisent l’avortement. Je ne sais pas combien l’interdisent complètement mais à mon avis on les compte avec les doigts d’une seule main.

        • Jean-Pierre Dickes says:

          M. Fauchille a raison. La souffrance des enfants que l’on démembre dans le sein maternel ou plus tôt dans la grossesse que l’on aspire est absolument atroce. L’Etat de New York interdit désormais les foie gras, sa fabrication, sa vente, sa consommation. En effet, cela fait souffrir les canards. Mais par contre dans ce même Etat on peut tuer les enfants jusque pendant et après l’accouchement quand la mère n’en veut pas ; ceci au nom du droit à l’avortement. Dites oui ou non : êtes vous en accord avec l’élimination des enfantsvivants à la naissance quand les parents n’en veulent pas. Ne tournez pas autour du pot et répondez MCF.

          • Isabelle says:

            Si je peux me permettre Jean-Pierre Dickes, vous perdez royalement votre temps et votre énergie à discuter avec ce troll avéré de Sheldon Cooper !

            Laissez-le pondre ses messages provocateurs et malsain sur ce site sans ajouter de l’eau à son moulin.
            Le silence et le dédain. C’est, à mon sens, l’attitude la plus saine face à ce type d’individu. 😉

          • Apprenez l’anglais. Ce que vous racontez sur la législation new-yorkaise est faux et archi faux.

    • jose antonio says:

      Quel dommage que votre mère n’ait pas été sauvée de souffrances atroces.

  2. Tinatine says:

    Elle a généré des souffrances atroces dans les familles des mères qui se sont fait avorter ; leurs dépressions ou leur cruauté ont causé bien des malheurs irréparables ; il ne faut pas oublier les souffrances subies par le bébé qui a été découpé en morceaux ou brûlé .
    Merci qui ?

  3. Jean-Pierre Dickes says:

    Coucou le revoilà. Lisez ce que je viens de vous répondre. La responsabilité de notre effondrement tient à des gens comme vous. Vous serez trop vieux quand apparaîtront les effroyables conséquences de la loi Veil. De plus vous ne savez pas ouvrir vos yeux pour voir les problèmes posés par le grand remplacement.

    • En tout cas je sais que cette loi a sauvée la vie à de nombreuses femmes. Après si la mort de ces femmes ne vous dérange pas c’est votre choix. Simplement ce n’est pas le mien. Question d’éducation sans doute.

      • Tinatine says:

        Les femmes qui ont avorté avant la funeste loi Veil -Chirac- Giscard me dégoûtent profondément y compris celles de ma parentèle car elle savaient qu’ elles commettaient un crime . Durant la même période , des mères courageuses ont gardé leur bébé malgré des conditions de vie difficiles .En revanche , les femmes qui avortent depuis 1974 sont plus à plaindre qu’ à condamner ; elles sont en effet victimes de la loi Veil , ne sachant plus où est le bien où est le mal , complètement déboussolées , d’ autant plus troublées qu’ on a dû leur proposer l’ avortement comme une simple mesure d’ hygiène , anodine .On trouve toujours un dragon- gynécologue qui vous affirme que c’est pour votre bien et qui vous toise d’un air sévère parce que vous êtes catholique et que vous ne voulez pas tuer votre bébé ; on m’ a suggéré un avortement parce que l’ échographie avait révélé une supposée anomalie du cordon ombilical .Ma fille est née quelques mois plus tard , parfaitement normale .
        La détresse de ces femmes , vulnérables , influençables victimes de la loi Veil fait peine à voir et on ne peut guère les aider n’ ayant pas le pouvoir de les absoudre .
        A cette détresse morale , bien compréhensible , s’ ajoute aussi la tristesse de ne plus pouvoir donner la vie à cause es séquelles du curetage .Les gynécos veulent toujours savoir si il y a eu un avortement antérieur à cause de complications possibles ou probables .
        Il y aura peu- être bientôt , en France , une autre catégorie : les femmes qui vendent leur bébé avorté pour l’industrie cosmétique ou pour des expériences : lire” le journal de la peste” de Michael O Brien p.243 .

        • La pilule et le préservatif sont de bons moyens d’éviter les avortements

          • Tinatine says:

            Ces deux machins sont très répandus ; cela n’ empêche visiblement pas l’ avortement ; un cas fréquent est celui de l’ adolescente qui pense retenir son petit ami en faisant exprès de tomber enceinte ; le petit ami parti avec une autre , elle subit des pressions pour tuer le bébé .
            Autre hypothèse citée précédemment : on conçoit volontairement un bébé pour l’ avorter et le livrer à l’ industrie cosmétique ou pharmaceutique .cela ne se fait pas encore en France mais il y a des médecins canadiens qui le font .

  4. Jean-Pierre Dickes says:

    Vous parlez en terme de thermodynamique de l’enfer. Or l’enfer est immatériel. C’est la privation de la vision divine après la mort.

  5. Nous sommes TOUS des amas de cellules donc : des ÊTRES HUMAINS créés à l’Image de Dieu ! avec une Âme un point c’est tout. Subir ou faire un avortement : c’est s’attirer les foudres de Dieu et aller en ENFER (si l’on ne regrette amèrement ce que l’on a fait ou subi et de ne plus en faire) ! c’est un CRIME identique à celui qui supprime son prochain, par arme à feux ou autres façons.
    Que cela plaise ou non à certains… c’est comme cela.

    • Que cela plaise ou non à certains l’avortement n’est pas un crime dans la quasi totalité des pays du monde. C’est comme cela.

      • Sandrine says:

        Ca l’était il y a quelques années, et demain, ça le sera peut-être à nouveau, et après-demain, non, etc. C’est comme ça, ça change au gré des hommes, comme ça les arrange.
        Et tant pis pour les bébés qui souffrent et meurent en silence.

  6. L’extermination une valeur sûre de la république :
    https://www.youtube.com/watch?time_continue=10&v=SKQWy5m1Txc

  7. Jean-Pierre Dickes says:

    La loi Veil a sauvé de nombreuses femmes…? C’est un des grands mensonges qui a permis de démarrer la tuerie . Ma mère était gynécologue et obstétricienne ; je lui ai succédé et son père (ainsi que mon père)n faisaient des accouchements à domicile à cette époque. La clinique de mes parents tous deux médecins a été ouverte en 1936.Une ou deux fois par ans ils n’ont vu des femmes ayant fait des avortements ratés. Durant toute la vie de ma mère et de moi, tous deux obstétriciens nous n’avons guère vu de complications dans ces avortements clandestins au demeurant exceptionnels. Face à cela des montagne de foetus et d’enfants tués in utéro. Votre enfer MCF sera de les contempler pour l’Eternité.

  8. Tinatine says:

    Saluons le courage du Père Morey !

    • J’aurai qu’il est autant de courage pour dénoncer les abus sur les enfants au sein de l’Église. Chacun a le droit d’avoir ses priorités.

      • Tinatine says:

        Refuser la communion à un criminel est une priorité et c’est de son ressort .Dénoncer des abus sur la base d’ articles de journaux n’ est pas de son ressort si cela n’ pas lieu dans sa paroisse ; c’ est aux victimes ou à leur proches de dénoncer ; en ce qui me concerne , je n’ ai jamais été confrontée à des prêtres se conduisant mal , je n’ ai donc personne à dénoncer au sein de l’ Eglise; en revanche , j’ ai eu des profs visiblement obsédés dans l’ éducation nationale et , durant mes dix années de pratique du judo , j’ ai rencontré pas mal de salauds qui profitaient des combats ou prises au sol pour avoir des gestes inappropriés ; un voisin de mon immeuble a commis un crime sur un enfant ; j’ ai été témoin de sa fuite et lui ai échappé de peu ; ce n’était ni un prêtre , ni un catholique …voilà ce que je pourrai dénoncer si ce n’était pas si ancien mais en aucun cas ,je ne dénoncerai quelqu’ un sans preuve ou sans être impliquée .

      • Tinatine says:

        affirmation purement gratuite ; peut-être a-t-il dénoncé des abus dont il a eu connaissance ;;en général les prêtres de cette trempe ne se gênent pas pour parler et agir franchement ; refuser la communion à Biden est un acte éminemment courageux .

        • Je ne vois pas de courage dans son acte.

          • Tinatine says:

            Si vous ne voyez pas de courage dans l’ acte du Père Morey , c’est que (au choix)
            -vous êtes atteint d’ une certaine forme de cécité intellectuelle .
            -vous ne savez pas ce qu’ est la communion ,la manière dont cela se passe dans l’ Eglise .
            -vous ne savez pas qui est Biden.
            -Vous ne savez pas ce qu’est le courage .

  9. Jean-Pierre Dickes says:

    Oui Tinatine. Le le salue avec vous. Malheureusement des prêtres de cette trempe sont rares.

  10. Agnés L. says:

    L’avortement, le préservatif, la pilule ont pour but de permettre le libertinage, sans risques. Les grands profiteurs de ces techniques sont les hommes : ils peuvent papillonner comme ils leur convient sans le risque d’avoir à assurer la charge d’une famille. Rares sont les hommes qui acceptent de s’engager… Et si la compagne est réticente à se faire avorter, elle est souvent l’objet d’un chantage : la rupture ou l’avortement.
    Le refus des responsabilités cultivé par les hommes aboutit à des “couples” monoparentaux ! Combien de femmes en charge d’enfants se retrouvent seules aujourd’hui ? On leur a fait miroiter la “liberté” de jouir, l’acte sexuel sans suite mais lorsque le désir d’enfants inhérent à la nature féminine reprend le dessus, la femme se retrouve exclue de cette société de consommation et de jouissance.
    La famille est le pilier d’une société. Depuis longtemps, les francs-maçons (dont je vous soupçonne de faire partie cher Pr Sheldon Cooper) ont décidé de détruire la société, en minant la famille au travers de la femme. La principale victime est la femme et à travers elle, l’enfant !

    J’ai avorté deux fois, au temps du drain (ou pour faire plus sordide) de “l’aiguille à tricoter” comme vous dîtes ! c’était déjà pratiquement sans risques quoique vous en disiez, car les filières de médecins ou sage-femmes complaisants (et surtout corrompus) y trouvaient leurs bénéfices.
    A cette époque, je n’ai jamais rencontré de femmes qui soient mortes d’un avortement clandestin. Par contre, j’ai croisé la route de nombreuses femmes dépressives jusqu’au suicide, après un avortement pris en charge par la CPAM ! Les séquelles psychologiques sont importantes. La femme ne peut pas faire son deuil de cet enfant qu’elle a éliminé ; comment pourrait-elle exprimer son mal être puisque la société entière la félicite d’avoir éliminer ce parasite (le petit non né) ! Et il ne s’agit pas ici de morale mais surtout de sentiment de s’être fait avoir par ce formatage anti-famille, anti-génitrice… La GPA aidant, on niera de plus en plus à la femme, son principal et unique privilège : celui de porter la vie ! A méditer…

    • Sans parler de l’enfant suivant qui va venir loger dans un ventre où la mort a oeuvré. Françoise Dolto en parlait…
      On pourrait s’interroger sur l’hypersensibilité de ces enfants-là. J’ai connu une petite fille née après un avortement, toujours perdue dans ses rêves, triste et seule. Pourquoi tant de différences avec sa soeur née juste après elle et qui est joyeuse, insouciante et très intelligente, complètement adaptée à son environnement?

    • Je ne suis pas franc-maçon. Je n’ai pas besoin que d’autres pensent pour moi. Maintenant je partage votre point de vue sur la lâcheté masculine. Nous savons être de parfaits salauds. Je ne peux que le regretter.

      • ” je n’ai pas besoin que d’autres pensent pour moi ” mais j’ai tellement besoin des autres pour exister ! Oh oui, ” je n’ai pas besoin que d’autres pensent pour moi ” écrit il en se branlant devant son écran !

        • Je tape sur mon clavier avec mes deux mains vous savez.

          • La truelle s’est pris un rateau.

          • Avec tes deux mimines ? mince alors, je suis tres impressionné.
            Et puis mieux, le Monsieur, ” il a pas besoin que d’autres pensent pour lui.. ” alors là… chapeau l’ Artiste , ç’est géniiiiiiiial !
            Tu confirmes ainsi mon précédent post : non seulement tu te branles – beaucoup trop – devant ton écran mais encore, tu ne sais que bander mou… dorénavant, tu sais pourquoi tu tapes sur ton clavier avec tes deux mains ! Faut bien que Narcisse compense son manque d’amour…

            • Vous prêtez sottement vos qualités aux autres, il me semble.

              • La truelle vient de se prendre une pelle. Non mais soyez sympa prof. Ne tirez pas sur une ambulance. Cette pauvre truelle ne fait pas le poids

                • Pour le coup says:

                  Toujours le même scénario ,
                  Tellement minable le prof franc maçon qu’il en est réduit à se faire féliciter par son imprimante Hp 15 C

  11. Pourquoi cette publicité est-elle couchée en allemand ?

  12. Jean-Pierre Dickes says:

    la souffrance atroce dont vous parlez , c’est celle des femmes qui se sont fait avorter. Souffrance psychique.
    Par ailleurs -et on en parle pas à cause de la doxa- en début de grossesse puis durant la grossesse, les glandes mammaires de préparent à allaiter; elles évoluent lentement. Avec l’avortement elles n’arrivent pas à s’épanouir normalement; Ces cellules restent là et dans la mesure où elles n’ont pas pu évoluer, l’organisme a tendance à les rejeter et de les déformer : c’est alors le cancer du sein.

  13. Tinatine says:

    N’ a établit : verbe du 2 ème groupe . Terminaison en t à la 3 ème personne du singulier .

  14. Tinatine says:

    Erreur , lecture trop rapide :” n’ a établi ” :participe passé en i ; verbe du 2 ème groupe ; le participe passé ne s’ accorde pas avec le sujet car c’ est l’ auxiliaire avoir .Aucune étude scientifique ne sera faite dans ce sens ou bien cela se fera dans de nombreuses années quand on ne pourra plus nier l’évidence comme pour le tabac , le médiator , le distilbène etc. Les études scientifiques les plus sérieuses avaient établi qu’ il n’y avait aucun lien entre le tabac ou le traitement et les pathologies consécutives au tabac ou au médicament .
    Je suis entièrement d’ accord avec le Docteur Dickès .Autrefois , les médecins faisaient des observations , des constatations et pouvaient établir des liens entre le mode de vie et les maladies ; à présent , les médecins s’ appuient sur les revues sponsorisées par les laboratoires ; ce qui est intéressant , ce sont précisément les observations faites par un médecin ( comme le Docteur Dickès) et non les études biaisées des revues médicales .

    • Vous lisez trop vite et vous ne réfléchissez pas assez. De nombreuses études scientifiques ont été faites à ce sujet. Toutes vont dans le même sens. Et chose toute aussi intéressante, aucune n’est parvenue à des conclusions contraires. je vous suggère de lire sur le sujet l’étude de Charles Everett Koop.

  15. Jean-Pierre Dickes says:

    MCF, vous dites n’importe quoi. En ce qui concerne l’anglais, j’ai fait des conférences à Singapour, aux Philippines en anglais, en Angleterre. J’ai improvisé des discours en anglais tous les soirs dans le cadre de la mission Rosa Mystica. Quand vous m’aurez entendu, vous pourrez me juger.
    En ce qui concerne la médecine, je continue de me cultiver pour la mission et la Croix Rouge.Ce que j’écris sur le cancer du sein, je ne l’ai pas sucé de mon pouce.
    Je ne vous autorise pas à juger de mes compétences sans les avoir testées. Vous êtes nul et ridicule.
    A la mission nous avons chacun une interprète infirmière de l’anglais au Tagalog ou au Visaya. La dernière que j’ai eu, une musulmane m’a dit quelque chose qui m’a fait plaisir : “You are the best doctor, i have ever seen”. Je ne vous traduit pas…Elle avec laquelle j’ai travaillé dix heures par jour durant 10 jours pouvait parler de mes compétences. Vous non.

  16. Jean-Pierre Dickes says:

    Cette étude date d’il y a 16 ans. Depuis 2003, beaucoup de choses ont changé notamment au niveau des diagnostic et des traitements. J’ai envie de rire quand on me présente comme vraies des études anciennes comme celle-là. Savez-vous qu’avec l’IA, il est actuellement possible de diagnostiquer sur les mammographies des cancers du sein avant qu”il n’apparaissent cliniquement.

    • Pour autant que je sache ses conclusions n’ont jamais été mises en cause. Et ne mélangez pas tout. Vous parliez d’un lien soi disant prouvé entre avortement et cancer du sein. Je viens de démontrer que celui ci n’a jamais existé que dans votre imagination.

  17. Jean-Pierre Dickes says:

    Our ceux qui ont encore le courage de supporter Sheldon Cooper, il préfère Nietzsche et Kant à Aristote et Platon.
    Nietzsche est un philosophe qui a abouti officiellement au nazisme
    La philosophie de Kant a été récupérée par Hegel et le marxisme.
    Ces deux philosophes ont abouti à des millions de morts
    Sheldon s’y vautre avec nos 250.000 avortements annuels en France.

  18. Jean-Pierre Dickes says:

    MCF “Sheldon Cooper”. Votre persiflage commence à m’énerver.
    *Des phrases comme celles-ci :: ” Vous êtes aussi peu doué en médecine qu’en anglais manifestement.”Sur quelles bases écrivez vous cela. Nous n’avez aucune raison de mettre en question mon anglais. Je ne vous ai jamais parlé en anglais. Vous dites que je suis peu doué pour l’anglais que je pratique depuis l’âge de 10 ans. Toutes les expertises d’Anglais m’étaient envoyés par le TGI de Boulogne mais aussi de divers tribunaux pour éviter aux Anglais de se déplacer loin de la Manche. C’est donc de la médisance et de la diffamation. En ce qui concerne ma profession, vous n’avez aucune base de même pour juger mes compétences. C’est une atteinte à l’honneur médical.
    Trop c’est trop. J’ai rendez-vous avec un ami juge au TGI qui me dira que faire compte tenu que ces diffamations sont passés par Intenet dont je ne connais pas les règles juridiques.

  19. sabinaki says:

    Cher Docteur, si je peux me permettre, laissez tomber Pr Sheldon Cooper.
    Vous vous énervez et c’est ce qu’il recherche…
    Ignorez-le, ne lui répondez pas. Plus jamais.
    Prions pour lui et ne rentrons plus dans son jeu.
    La grâce le touchera… si le Bon Dieu le veut.
    Il doit être malheureux. Si malheureux. Le pauvre.

    • Tinatine says:

      Vous avez autre chose à faire , Docteur ; ne perdez pas de temps avec ce pervers .

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !