Casernes, camps, terrains de manœuvres et d’exercices ou écoles, Versailles est depuis plusieurs siècles l’une des plus importantes villes de garnison de France.

Aux origines de la présence militaire à Versailles se trouve la Maison militaire du roi. Sous l’Ancien régime, celle-ci occupe plusieurs rues versaillaises. Avec le départ de la Cour, ce sont de nombreux bâtiments qui sont libérés et notamment des écuries royales et princières adaptées aux casernements des troupes à cheval.

Peu à peu, des unités militaires s’installent à Versailles, à commencer par la garde impériale de Napoléon, posant ainsi les premiers jalons de la vocation militaire de la Ville. Les autorités militaires prennent progressivement possession d’anciens bâtiments officiels inoccupés ou construisent de nouvelles casernes. Près de trente sites ont été identifiés comme ayant été occupés à un moment donné par l’armée au cours des XIXe et XXe siècles.

Les Archives communales vous invitent à découvrir ou redécouvrir, à travers des documents conservés dans leurs fonds et collections, l’empreinte laissée par la présence militaire dans les différents quartiers de la Ville de Versailles

L’exposition est présentée aux Archives communales jusqu’au samedi 8 décembre 2018.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.