Karim Ouchikh est le président du SIEL (Souveraineté, Identité et Liberté), un micro-parti fondé par Paul-Marie Coûteaux. L’un et l’autre avaient l’ambition d’être un partenaire du Rassemblement Bleu Marine de Marine Le Pen. L’un et l’autre ont été forcés de mettre un terme à leur collaboration avec la présidente du Front National.

Dans Monde & Vie du 28 septembre 2017, l’abbé Guillaume de Tanoüarn interroge Karim Ouchikh. En préambule, l’abbé-journaliste écrit avec enthousiasme : « Sa voix est unique dans le microcosme politique« .

De quoi susciter la curiosité du lecteur. Mais, comme souvent au cinéma, la bande-annonce est trompeuse.

Retenons ce propos de Karim Ouchickh :

« A mes yeux, la France est le produit d’un héritage composite : nos racines latines se mêlent à nos racines juives, lesquelles se croisent avec nos racines chrétiennes, – cette composante culturelle si prépondérante -, sans omettre l’apport philosophique né au siècle des Lumières.« 

Voilà un fameux gloupiboulga ! Quelles sont donc les racines juives de la France ? Que l’on sache, ni Clovis ni Charles Martel ni Hugues Capet ni Saint-Louis ni Jeanne d’Arc n’étaient juifs… Tant qu’à faire, pourquoi ne pas verser jusqu’au bout dans le politiquement correct et évoquer aussi des racines bouddhistes, musulmanes ou animistes ? Quant à l’apport philosophique né au siècle des Lumières, c’est celui de la franc-maçonnerie dont on se serait bien passé !

Et Karim Ouchikh de compléter son propos de la sorte :

« Evoquer la place centrale de nos racines chrétiennes dans notre imaginaire collectif n’implique aucune aspiration à l’émergence d’un Etat confessionnel, mais simplement le désir, placé au cœur de chaque Français, de restaurer un lien charnel avec la patrie.« 

Le genre de sortie qu’on aurait aussi bien pu entendre de la bouche de Nicolas Sarkozy. Il n’y a là, de toute évidence, aucune volonté de rompre avec le Système, les lobbies et les fameuses « valeurs républicaines« .

Avec un tel discours, le SIEL se trouve ni plus ni moins dans l’impasse. Sa ligne correspond à celle de Sens Commun. Mais le SIEL et Karim Ouchikh se sont trop montrés avec Marine Le Pen pour pouvoir y être bien accueillis. Il y aurait bien aussi Nicolas Dupont-Aignan mais celui-ci a déjà suffisamment à faire avec son utopique projet d’unir Laurent Wauquiez, Marine Le Pen et Florian Philippot. La sortie du tunnel n’est pas pour demain !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Mots clefs ,
3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :