Kim Kardashian, bimbo dépravée gonflée à l’hélium, s’est mise en tête d’avoir un avis sur tout et d’en faire “profiter” le monde entier. Elle a même été vue dans le bureau ovale du président Donald Trump, cherchant à lui prodiguer ses conseils “éclairés”.

Il y a quelques jours, elle a fait bondir les habitants des Pays-Bas en relayant un article d’Al Jazeera accusant leur pays de racisme parce que s’y maintient la tradition d’un Père Fouettard noir, le Zwarte Piet, accompagnant Saint-Nicolas durant cette fête pour enfants très populaire.

Kardashian, reprend tes fêtes d’Halloween et laisse les Européens conserver leurs traditions et leurs coutumes !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Etienne says:

    Ces histoire sur le père fouettard sont du plus haut ridicule : la tradition en fait un ramoneur qui descend les jouets et les bonbons par la cheminée. C’est devant la cheminée qu’on dépose les pantoufles des enfants pour y recevoir les cadeaux. Et dans ces pantoufles qu’on dépose une carotte pour régaler l’âne du grand saint.
    Les accusateurs en racisme pour ces faits-là sont des ignares qui se prennent pour le nombril du monde.
    La seule réponse qu’ils méritent c’est de leur pi…r à la raie en leur demandant si c’est chaud.

  2. @ Etienne
    Merci pour votre commentaire éclairé et de bon sens.

    En Belgique francophone, on ne parle d’ailleurs pas du Père Fouettard “noir” mais de Père Fouettard tout simplement; Zwarte Piet signifiant Pierre le Noir ou homme ou garçon noir, faisant référence au valet noir – valet en lequel est déguisé le Père Fouettard – du jeu de cartes, le Pouilleux.

    Dans plusieurs régions d’Europe, ce personnage est assimilé à un personnage pouilleux venu pour punir les enfants.