euros-planche-billets

Mario Draghi, Président de la BCE (banque centrale européenne), vient d’annoncer le rachat des dettes dites souveraines pour un montant de 60 milliards d’euros par mois de mars 2015 jusqu’à fin septembre 2016 au plus tôt. Soit en réalité une émission de liquidité de 1100 milliards d’euros au bas mot.

L’économie est un jeu complexe, et c’est bien un sujet sur lequel les vérités peuvent être changeantes. Et à Bruxelles surtout, il faut croire qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis !

Concrètement, cette nouvelle injection de liquidités va entraîner une inflation et donc une dévaluation de la monnaie, chose considérée comme le mal absolu. Que n’entend-on pas lorsque Marine Le Pen propose dans son programme une dévaluation mais au niveau national ? Les pseudo experts et politiciens la conspuent la traitant d’incompétente, eux dont les résultats sont si probants ! Et voilà donc que c’est la BCE qui active sa planche à billets !

En réalité, il s’agit possiblement d’une amorce de la désintégration de la zone euro, afin de la scinder en deux parties : en effet, de façon étonnante, ces rachats concernent les pays qui en ont le moins besoin, avec l’Allemagne en tête, avec une enveloppe prévue de 20%.

La victoire annoncée du parti d’extrême gauche grec Syriza aux prochaines élections n’est sans doute pas étrangère à cette décision, elle ne marque que le début d’une désintégration qui s’est trop fait attendre. Etonnamment, pour ce qui concerne l’euro, les bien pensants continuent leur acharnement thérapeutique.

Xavier Celtillos

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :