«La mosquée Sainte-Sophie sourira bientôt de nouveau», a déclaré Bülent Arinç . Le vice-premier ministre turc Bülent Arinç a profité samedi de la cérémonie d’ouverture d’un Musée du tapis, dans le quartier historique de Sultanahmet, pour exprimer son souhait de voir la basilique Sainte-Sophie qui se trouve juste à côté reconvertie en lieu de culte musulman.

Le numéro deux du gouvernement a critiqué le statut actuel de l’édifice religieux, transformé en musée par un décret de 1934. Selon lui, «un lieu de culte ne peut pas servir à une autre fonction que celle initiale». C’est sur base de ce raisonnement que deux églises-musées également nommées Sainte-Sophie, l’une à Trabzon, sur les rives de la mer Noire, l’autre à Iznik, dans l’ouest du pays, ont déjà été transformées en mosquées ces derniers mois.

Attraction touristique phare d’Istanbul, Sainte-Sophie est un joyau architectural avec son immense coupole de trente mètres de diamètre et ses mosaïques recouvertes de feuilles d’or. Édifiée au VIe siècle après Jésus-Christ par l’empereur Justinien, la bâtisse qui fut le siège du patriarche orthodoxe de Constantinople, a été mise à sac au cours de la quatrième croisade puis changée en mosquée lors de la prise de la ville par les Ottomans en 1453.

La volonté de la reconvertir en mosquée n’est pas neuve. L’année dernière, au mois d’octobre, le jour de la fête du sacrifice, une centaine de membres du Parti de la grande unité (BBP) avait prié devant le musée-basilique. Mais ces derniers mois, les demandes se multiplient. Une pétition  réclamant sa transformation est étudiée par une commission parlementaire depuis le mois de février. Le numéro d’août de Skylife, le magazine de la compagnie aérienne Turkish Airlines, dont l’actionnaire majoritaire est l’État turc, consacrait sa couverture à «La mosquée des sultans». Sans faire mention de l’origine chrétienne, le dossier met en doute la légalité du statut de musée.

Et c’est ce pays islamiste et conquérant que nos gouvernants veulent faire entrer dans l’Union européenne ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :