Bayern a déjà reçu 60.000 nouveaux demandeurs d’asile depuis le début de l’année 2015 – l’équivalent de la population d’une ville de taille moyenne dans la région allemande.

L’immigration débridée conduit à une augmentation de la criminalité (BAYERN Depesche du 26 Juillet) et augmente parmi la population allemande le rejet des étrangers. Un autre problème, la plupart du temps occulté par les politiciens, c’est l’explosion des coûts engendrés par cette immigration.

À la mi-juin, le ministre des Finances de Bavière Markus Söder (CSU) a expliqué lors d’une réunion de hauts fonctionnaires fédéraux à Munich que les coûts d’hébergement et de restauration pour la majeure partie des demandeurs d’asile jusqu’à la fin de 2016 sont évalués à près de trois milliards d’euros.

Un mois plus tard, le gouvernement de l’État a annoncé qu’en raison du nombre élevé de demandeurs d’asile, il fallait s’attendre à une explosion supplémentaire des coûts d’au moins 2,2 milliards d’euros.

Le vrai coût de l’asile en Bavière est désormais hors contrôle et apparaît comme un sujet tabou pour les politiciens, avec des prévisions fausses et des promesses de prestidigitation budgétaire.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

L'UDT du Pays Réel organisée par CIVITAS
se déroule du 17 au 19 juillet
au Puy-en-Velay (43)
Réservez votre place ! Venez en famille !

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

L’UDT du Pays Réel organisée par CIVITAS
se déroule du 17 au 19 juillet
au Puy-en-Velay (43)


Réservez votre place ! Venez en famille !

%d blogueurs aiment cette page :