A son tour, la Bulgarie souhaite se retirer du Pacte mondial pour les migrations de l’ONU, a indiqué lundi un représentant du parti conservateur au pouvoir, rejoignant la position de la Hongrie et de l’Autriche, ainsi que des Etats-Unis.

« La position du gouvernement bulgare est de ne pas adhérer au pacte mondial pour la migration de l’ONU », a déclaré Tsvetan Tsvetanov, vice-président du parti GERB dirigé par le Premier ministre conservateur Boïko Borissov.

Imaginé pour imposer aux Etats des directives communes en matière de gestion et d’accueil de l’immigration, le contenu du Pacte mondial pour les migrations de l’ONU a été négocié durant plus de 18 mois, validé en juillet et sera formellement adopté par l’ensemble des signataires lors d’un sommet à Marrakech les 10 et 11 décembre 2018.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. Sanguedolce says:

    Une offense supplémentaire aux puissances occultes

  2. Isabelle P says:

    Bonne initiative. Faudrait peut-être même se retirer de tous les pactes de l’ONU.
    Rien que le mot pacte ça dit la “toute-puissance”.
    Mais ce ne sont pas les peuples qui ont signé.

  3. Alexandre Sanguedolce says:

    Cet organisme a été créé pour appliquer le plan Kalergi

  4. Si on etait pas en dictature il y aurait referendum ,,comme l immense majorite des francais n est pas masochiste ni perverse ,,les F reres M oloch qui nous torturent ne nous demanderont jamais notre avis .Seul Dieu nous delivrera de la secte satanique ,,comme il a fait tomber une helice aujourdui ,chose que je l implore de faire depuis tres longtemps ,,

  5. Franck Noblet says:

    Rèveil français Bravo la Bulgarie la république française est en danger et nos valeurs et notre civilisation.

  6. Daniel Daflon says:

    Vive les Bulgares. Ils ont compris qu’il fallait arrêter de s’agenouiller devant l’ONU, ce Moloch moderne.
    Jusqu’à présent je ne connaissais la Bulgarie que pour la qualité de ses yaourts et de ses parapluies, mais les Bulgares méritent d’être mieux connus.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

9 % 31.850 € manquants

3150 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.850 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !