Le California Institute for Regenerative Medicine (CIRM) a annoncé qu’il ne pouvait plus accepter les demandes de subvention. Il n’y a plus d’argent dans le pot à confiture.

Le CIRM a été créé en 2004 après que 59% des électeurs de Californie eurent approuvé un emprunt obligataire de 3 milliards de dollars américains destiné à soutenir la recherche sur les cellules souches embryonnaires humaines. La victoire des partisans du CIRM est survenue après une longue et meurtrière bataille sur les questions d’éthique : peut-on utiliser des embryons humains sous prétexte de recherche ? De plus l’efficacité de la recherche sur les embryons humains était déjà mise en question.

Il s’est avéré que les critiques de la recherche sur les cellules souches embryonnaires humaines étaient justes. Presque tous les progrès ont été réalisés grâce à la recherche sur les cellules souches adultes et les cellules souches pluripotentes induites de Yamanaka issues de la peau. Cette découverte a relancé les recherches sur les cellules-souches.

Selon la revue Science, le CIRM n’a pas réussi à obtenir un financement relais de 200 millions de dollars auprès de sources privées. Ses partisans, dirigés par un acteur convaincu de la campagne de 2004, espèrent que la prochaine élection basculera vers la gauche contre Trump et que la pompe à fric pourra redémarrer au profit de leurs recherches ; de plus, les aides promises par les célébrités de l’ultragauche boboïsante californienne et celle des scientifiques la main sur le cœur, ne se sont pas matérialisés. Au pays des promesses on en meurt.

Jeanne Loring, récemment retraitée du Scripps Research Institute de San Diego, avait déclaré à Science que le CIRM avait fait de la Californie le « centre de l’univers des cellules souches. Il serait tragique de démanteler [cette infrastructure] maintenant. Mais le financement de 2004 dépendait tellement de la politique et des intérêts de l’époque et je ne sais pas si ces circonstances peuvent être reproduites. » Cette personne peut toujours rechercher les succès sur les cellules souches embryonnaires pour voir que ces recherches ne mènent à rien. Faudrait faire une quête pour lui acheter des lunettes…

En France il n’y a plus que Peschanski de l’AFM et le Pr Menasché cardiologue, pour soutenir cette philosophie. Pourquoi ce mot de « philosophie » ? Parce que ces personnages veulent être maîtres de la vie et de la mort. Et disposer des embryons qui sont des vies humaines débutantes. Vous serez comme des Dieux disant le serpent tentateur.

Pendant ce temps, la situation de la Californie paradis doré des artistes, est pire qu’elle ne l’était en 2004. Des milliers de personnes vivent sous des tentes dans les rues de San Francisco et de Los Angeles. Il existe une épidémie causée par les excréments humains ; des seringues souillées jonchent le sol de certains quartiers de San Francisco. Si bien qu’il existe même des panneaux pour avertir les gens des endroits jonchés par des excréments. La Californie a été qualifiée de «premier État du Tiers monde».

Pendant ce temps des dizaines de millions d’euros sont et ont été dépensés pour des recherches ne menant à rien… au nom de l’idéologie de quelques hommes se prenant pour Dieu ; et pour lesquelles ils demandent encore et toujours de l’argent.

Scandaleux…La Fontaine écrit : « On hasarde de perdre en voulant trop gagner. »

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !