Le site internet de l’église conciliaire de Belgique annonce sans honte que pour le cinq centième anniversaire du protestantisme, elle mettre la Cathédrale des Saints Michel et Gudule à disposition des protestants pour y célébrer leur office !

En cette année 2017, la large famille protestante jette un regard en arrière, fait le point et regarde les défis qui se posent à elle pour aujourd’hui et pour demain. 
1517- 2017 : 500 années d’existence pour l’Église protestante qui nécessitent un temps d’arrêt et un regard lucide sur son histoire. (…)

Le 28 octobre 2017, à 16h, accueillie en la Cathédrale des Saints Michel et Gudule, à Bruxelles, l’Eglise protestante unie de Belgique célèbrera un culte solennel trilingue d’actions de grâce : « Libérés pour … »

La prédication sera apportée par le Pasteur Steven Fuite, président de l’Eglise protestante Unie de Belgique.
La Chorale « Soli Deo Gloria » et Didier Likeng soutiendront les chants de l’assemblée.

Le journaliste de l’hebdomadaire belge le Vif , peu suspect de sympathie pour la catholicisme, comprend pourtant bien l’aberration de la scène et écrit :

Un anniversaire dans le fief des catholiques ! 

Le 28 octobre, à 16 heures, l’Eglise protestante unie de Belgique (Epub) organise un culte pour la commémoration des 500 ans de la Réforme. Il aura lieu dans la cathédrale Saint-Michel, ” navire amiral ” de l’Eglise catholique ! …  “Ironie de l’histoire, l’église a subi, au XVIe siècle, la colère destructrice des iconoclastes protestants, rappelle l’historienne de l’ULB Monique Weiss. Des statues et des vitraux ont été cassés, des reliques ont été volées et la châsse de sainte Gudule a été brisée.”

Le fait que l’Eglise catholique ait mis sa cathédrale à notre disposition envoie un signal oecuménique fort, estime Steven H. Fuite, président de l’Eglise protestante unie de Belgique. D’autant que le cardinal Jozef De Kesel, archevêque de Malines-Bruxelles, souhaite assister et participer activement au culte, avec d’autres chefs religieux et responsables de la laïcité.” Différence notable avec les commémorations des siècles passés, le 500e anniversaire de la Réforme est donc un événement oecuménique, en Belgique comme ailleurs. Le 31 octobre 2016, le pape François et l’évêque Munib Younan, président de la Fédération luthérienne mondiale (FLM), ont célébré un service oecuménique à Lund, en Suède. (…)

Cette nouvelle trahison est une honte et un sacrilège. Que Saints Michel et Gudule viennent en aide aux catholiques qui refusent ces abominations.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

12 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :