soral-MPI

Le juge des référés de Bobigny, en Seine-Saint-Denis, a ordonné mercredi, à la demande de la Licra, l’interdiction d’un livre et la censure partielle de quatre autres, édités par l’essayiste Alain Soral, pour antisémitisme.

« L’Anthologie des propos contre les juifs, le judaïsme et le sionisme » de Paul-Eric Blanrue, édité en 2013 et vendu sur le site internet des éditions Kontre Kulture, devra être retiré de la vente « dans un délai d’un mois », selon cette décision prise en référé, qui n’empêche pas Alain Soral de demander un examen sur le fond de l’affaire.

Certains passages de quatre autres ouvrages du XIXe et du XXe siècle, republiés par Alain Soral, « La France juive » d’Edouard Drumont, « Le salut par les juifs » de Léon Bloy, « Le juif international » d’Henry Ford et « La controverse de Sion » de Douglas Reed devront être retirés.

La justice reproche à ces ouvrages les délits « d’injure envers un groupe de personnes à raison de leur appartenance à une religion déterminée », de « négation de crime contre l’humanité » et de « provocation à la haine raciale ».

La maison d’édition et Alain Soral sont également condamnés à verser, « à titre de provision », 8.000 euros à la Licra, ainsi qu’à payer une partie des frais de justice. Lors de l’audience le 27 septembre, la Licra avait demandé 20.000 euros de dommages et intérêts par ouvrage.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :