Quand vague rime ironiquement avec blague. C’est ce que démontre une courte vidéo de  2′ 21 » percutante et très bien documentée.

Ni le confinement, ni le couvre feu ne sont responsables de la baisse de l’intensité de l’épidémie. On observe la baisse de l’épidémie dans l’étude des eaux usées franciliennes dès le 17 octobre, avant le confinement. Les chiffres montrent que les prévisions étaient alarmistes. La raison de la diminution de l’épidémie serait surement due à une évolution naturelle, saisonnière de la maladie.

Il semble bien que le Professeur Didier RAOULT savait de quoi il parlait quand il  annonçait un rebond naturel et pas une seconde vague. Quant aux Professeurs Toussaint , Péronne mais surtout Toubiana, les voilà réhabilités. Bizarre quand même que BFM ou le JDD (la pravda macronienne) n’en n’aient rien dit…

L’email a bien été copié

 

L’email a bien été copié

 

L’email a bien été copié

 

L’email a bien été copié

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :