Le couple Macron l’avait reçue avec bien des honneurs à l’Élysée en juillet 2017. Au Sénégal, sa venue début février à la conférence de financement du Partenariat mondial pour l’éducation coprésidée par les présidents Macky Sall et Emmanuel Macron, a été bien moins appréciée. La chanteuse convertie à l’islam Rihana, fondatrice de l’organisation humanitaire Clara Lionel Foundation, et ambassadrice depuis 2016 du Partenariat mondial pour l’éducation, association destinée à permettre l’accès à l’éducation aux enfants des pays en voie de développement, est diversement appréciée d’un côté ou de l’autre de la Méditerranée.

C’est un collectif d’une trentaine de groupes religieux réunis sous le vocable « Non à la franc-maçonnerie et à l’homosexualité » qui est à l’origine d’une mobilisation qui a poussé les officiels à annuler l’inauguration d’un collège « pour des raisons de sécurité ».

La raison invoquée pour contester la venue de cette chanteuse américaine au Sénégal est son appartenance à la secte franc-maçonne Les illuminati : « Rihanna ne s’en cache pas, elle fait partie des Illuminati, qui est une branche de la franc-maçonnerie », explique à Jeune Afrique Cheikh Oumar Diagne, en charge de la communication du collectif.

La venue de l’artiste « coïncide étrangement avec la date initialement prévue des Rencontres humanistes et franc-maçonniques africaines et malgaches (Rehfram), poursuit-il. A nos yeux, il s’agissait d’une tentative de diversion destinée à cacher à l’opinion publique la tenue de cette rencontre de francs-maçons. »

Pour ce collectif, ce voyage était donc organisé dans le but de « dérouler un programme éducatif qui vise à faire des futures générations de fidèles disciples de Satan ». Il suffit, pour se convaincre de la justesse de cette inquiétude, de faire un tour sur le web pour s’apercevoir que cette « ange noir », idole des jeunes, multiplie les références sataniques et homosexuelles.

Une inquiétude que ne partage pas  le couple Macron…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. Elle fait aussi partie de la secte des castors zombies. Et du syndicat des donuts cannibales

  2. Tiens, Cern, est le nouveau troll de MPI.

  3. « Rihanna ne s’en cache pas, elle fait partie des Illuminati, qui est une branche de la franc-maçonnerie », explique à Jeune Afrique Cheikh Oumar Diagne, en charge de la communication du collectif.

    Et voilà, une affirmation gratuite sans aucun fondement de vérité… Vraiment, Rihanna ne se cache pas de faire partie des Illuminati ? Alors pourquoi ne trouve-t-on aucune déclaration de sa part à ce sujet sur internet ?
    Bref, plus c’est gros, plus ça passe.
    Il faut vraiment être un abruti pour adhérer à ces théories du complot débiles, et les relayer ainsi.