Actuellement se joue en Italie une bataille primordiale pour le respect de la famille traditionnelle et de la loi naturelle. Une loi reconnaissant les unions civiles homosexuelles et ouvrant la porte à l’adoption d’enfants par ce genre de couple et à la GPA est en débat au Parlement. Journaux, télévision, publicité, action politique, le mouvement arc-en-ciel se sert de tous les moyens mis à sa disposition par des gouvernements laïcs et athées pour faire avancer légalement les revendications du monde LGBT !

On aurait cru que, face à cette propagande ostensible et aux demandes aberrantes de reconnaissance de droits matrimoniaux du monde LGBT, les hommes d’Église seraient montés au créneau pour défendre la famille traditionnelle, la morale catholique et la simple loi naturelle, si nécessaires à la paix sociale.

Malheureusement, sur un sujet si important pour l’avenir des générations futures et la survie de la morale catholique et naturelle, la hiérarchie de l’Église conciliaire semble avoir choisi la voie de la soumission au politiquement correct sur la base d’une hypocrite pirouette : c’est Oui à une certaine reconnaissance des unions civiles homosexuelles, mais non à une équivalence avec le mariage, non aux droits matrimoniaux mais oui aux droits patrimoniaux !

C’est la position qui a été exposée et argumentée de nombreuses fois par le quotidien de la Conférence Épiscopale Italienne,  Avvenire. Le directeur a même théorisé sur une « voie italienne aux unions civiles ». Les évêques appuient leur choix sur une interprétation très extensive de l’article 2 de la Constitution italienne dans lequel on reconnaît aux unions homosexuelles la valeur de formation sociale « où se développe la personnalité de chacun. »

On ne comprend pas trop comment des hommes d’Église qui se disent catholiques peuvent préférer la Constitution italienne comme règle de vie plutôt que la parole de l’Évangile !

En tout cas la position de ces évêques italiens affaiblit considérablement la résistance contre ce projet ou quelconque projet d’unions civiles homosexuelles.

La culture de mort a encore de beaux jours devant elle !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

16 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Pour Noel,

offrez à vos proches un abonnement

à la revue de CIVITAS !

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, un excellent numéro, est le dernier sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :