Rien n’arrête la bien-pensance multi-religieuse, elle s’infiltre partout : dernièrement, ce sont Joseph et Marie qui dans la vie de tous les jours vont à la mosquée…

Après la crèche de santons gay-friendly où deux bergers se tenaient tendrement pas la main, le diocèse de Pise a promu, cette année, une Sainte Famille interprétée, dans une crèche vivante, par une famille sénégalaise de religion musulmane qui vit dans la région depuis une vingtaine d’année. Leur petite fille de cinq mois, Diarra, personnifie l’enfant Jésus. Autour d’eux, des pasteurs, des bergères, des centurions romains… En tout un peu plus de 250 personnages.

Cette représentation, en dehors des critères traditionnels, a eu lieu hier après-midi à San Miniato Basso. Articulée en plusieurs saynètes, accompagnée de chants et d’un texte de commentaires, elle a débuté sur le parvis de l’église de Saint-Martin, avec la scène de l’Annonciation, suivie par la Visitation et l’arrivée de la Sainte Famille à Bethléem. Elle se conclut par la Nativité et l’annonce faite aux bergers.

L’évêque du diocèse, Andrea Migliavacca, présent à la manifestation, a défendu la sélection des acteurs bénévoles musulmans :

« L’organisation a été entièrement réalisée par la paroisse. Toutefois il me semble que ce choix renvoie aux valeurs de l’accueil et de l’intégration chères au pape François. »

Intégration ? Vraiment ? On peut se demander qui intègre qui. Est-ce réellement les musulmans qui s’intègrent au monde catholique ? Ou plutôt les catholiques qui se soumettent à la présence musulmane même au sein de leurs traditions chrétiennes…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :