Marine Le Pen, a pu, pour sa première rencontre avec un leader d’un pays étranger, décrocher une rencontre avec le président du Liban, Michel Aoun, le seul président chrétien au Moyen-Orient, peut-être également un des seuls dirigeants qui ait accepté de la recevoir. 
Madame Le Pen a fait des amabilités au président libanais, parlant du début d’une ère de stabilité, de croissance et de renouveau. M. Aoun a évoqué la profondeur des relations entre le Liban et la France, etc.
La visite de Marine Le Pen au Liban avait pour but d’accroître sa crédibilité internationale auprès de l’électorat français. Aoun l’a reçu 30 minutes. 

C’est donc un long voyage pour une si courte entrevue avec un chef d’état de second plan, même si le Liban chrétien reste un souvenir cher au cœur des patriotes français.

Il n’a probablement pas été aisé, pour la présidente du Front national comme pour le président libanais, chef d’un pays multi-confessionnel peuplé majoritairement de Musulmans, d’évoquer le souhait de la France de limiter l’arrivée de migrants musulmans sur son territoire.

Rencontrer M. Trump, Angela Merckel ou M. Poutine aurait fait plus crédible pour démontrer la stature de femme d’état internationale de Madame Le Pen. Mais c’est tout ce que pouvait s’offrir Madame Le Pen, pour le moment. Il est connu que le programme du Front National ne réjouit pas les tenants du mondialisme et de la Finance internationale, qui sont les maîtres actuels de la scène politique internationale. Tant pis pour la crédibilité internationale de Marine Le Pen qui, à l’international, reste donc une pestiférée. 

La solution de ce problème pour Madame Le Pen serait de se « normaliser » encore un peu plus son parti. Après avoir renié son père ; après s’être débarrassé de ses trop intègres électeurs catholiques ; après, enfin, s’être affichée « open » sur le plan des mœurs de la société comme de son entourage ; la solution serait de rentrer dans le rang socio-démocrate républicain en édulcorant complètement les aspirations patriotiques, voire morales, des Français.

Mais Madame Le Pen ne peut pas encore se permettre de trahir tout à fait ceux qui vont, faute de mieux, voter pour elle.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :