L’audience consacrée à examiner la demande d’extradition vers les États-Unis de Julian Assange aura lieu en février 2020, vient de communiquer aujourd’hui la justice britannique. Elle a examiné ce matin 14 juin les éléments juridiques relatifs à la demande déposée par les États-Unis, qui accusent le lanceur d’alerte d’espionnage.

« Une audience de cinq jours aura lieu en février, probablement à partir du 24 », a déclaré un porte-parole du parquet. Entre-temps, une audience aura lieu fin octobre pour décider entre autres quel tribunal étudiera la demande américaine.

Le ministre britannique de l’Intérieur, Sajid Javid, a signé le 12 juin la demande d’extradition du fondateur de WikiLeaks vers les États-Unis. Une décision qui doit être soumise à la justice avant d’être appliquée ou pas par les autorités. Et si « c’est maintenant aux tribunaux de décider » a souligné Javid, il appartiendra toutefois en définitive au ministère de l’Intérieur britannique d’appliquer ou pas la décision de justice.

Vendredi, l’Australien de 47 ans a comparu par visioconférence depuis la prison de haute sécurité de Belmarsh, dans le sud-est de Londres, et dit craindre de passer le restant de ses jours en prison s’il est extradé vers les États-Unis. « 175 ans de ma vie sont en jeu », a-t-il déclaré, en référence au cumul des peines encourues pour les différents chefs d’inculpation qui le visent, et dont il a dénoncé la nature en soulignant que WikiLeaks n’était « rien d’autre qu’un éditeur ».

La lecture « de l’acte d’accusation est très révélatrice de la nature de toute cette affaire », a estimé mardi le rédacteur en chef de WikiLeaks, Kristinn Hrafnsson, soulignant que la législation anti-espionnage invoquée par la justice américaine était un « cadre juridique archaïque » qui « n’a jamais été utilisé contre un éditeur et un journaliste auparavant ». Pour lui, cette affaire constitue un « moment décisif pour la préservation du journalisme. Pour la liberté de la presse ».

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :